Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Le temple du Paris branché ferme ses portes


Colette, un des magasins phare des Parisiens et touristes cools et modeux va fermer ses portes en décembre 2017 après 20 ans d’existence, avec le départ à la retraite de sa fondatrice.


Illustration (c) Aurélie Geoffroy
Illustration (c) Aurélie Geoffroy
colette_paris.mp3 Colette Paris.mp3  (178.16 Ko)

"Toutes les bonnes choses ont une fin. Après vingt années exceptionnelles. (...) Colette Roussaux arrive à l'âge où il est temps de prendre son temps; or, Colette ne peut exister sans Colette", a écrit l'enseigne sur les réseaux sociaux.

La boutique emblématique du 213 rue Saint-Honoré a également annoncé être en négociations pour la reprise de son emplacement avec la maison Saint Laurent, ce qui pourrait "représenter une très belle opportunité pour les salariés", selon la direction du magasin.

Colette, qui s’est fait connaître pour sa sélection de produits pointue alliant beauté, fournitures, musique, mode, jouets et même boisson, et ses nombreux événements en magasin, a été fondée en mars 1997 par Colette Rousseau et sa fille, Sarah Andelman. Le concept-store avait célébré ses 20 ans en mars 2017 lors d’une fête des plus branchées au musée des Arts décoratifs.

Les trois étages du site accueillaient aussi régulièrement des expositions temporaires d’art, des espaces littéraires et un bar à eaux, et ont générés en 2016 un revenu de 28 millions d’euros. "Toutes les bonnes choses ont une fin", a ajouté l’enseigne, qui a permis à de nombreux jeunes créateurs de se faire connaitre, tel que Raf Simons ou Proenza Schouler. En avant-garde de la scène streetwear également pour ses collaborations avec de nombreuses marques de baskets, le succès du magasin a d’ailleurs été tel qu’il a fait grimper le prix de l’immobilier à ses alentours. Karl Lagarfeld avait déclaré au magazine Business of fashion en 2016: "C’est le seul magasin où je vais car ils ont ce que personne d’autre n’a", triste nouvelle donc pour le célèbre directeur artistique de la maison Chanel.

Élu "magasin le plus branché au monde" par le magazine Forbes en 2015, Colette préfère aujourd’hui quitter le monde de la mode au sommet de sa gloire et par la grande porte sans revendre son nom.



22/07/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Un mariage royal - 01/06/2017

1 2 3 4 5 » ... 12





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :