Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Les Nadar, une légende photographique

La chronique culturelle de Colette


Par Rédigé le 11/01/2019 (dernière modification le 09/01/2019)

La BnF présente depuis le 16 octobre 2018 jusqu’au 3 février 2019, une grande exposition, la première, consacrée aux Nadar. Ils sont trois, Félix, son demi-frère Adrien et le fils du premier Paul Nadar. Ils ont été à la fois photographes, peintres, dessinateurs et inventeurs. C’est tout cela que les commissaires Sylvie Aubenas, directrice du département des Estampes et de la photographie BnF et Anne Lacoste, directrice de l'Institut pour la photographie des Hauts-de-France nous font découvrir pour notre plus grand bonheur.


chronique_culturelle_colette_les_nadar.m4a Les Nadar.m4a  (1.46 Mo)

Dans la Galerie 2 de la Bibliothèque nationale de France François-Mitterrand, elles ont réuni des pièces issues pour la plupart des collections de la BnF, complétées par d’autres provenant du Metropolitan Museum of Art de New York, du John Paul Getty Museum de Los Angeles, du musée d’Orsay, du musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, des Beaux-Arts de Paris et de la Société française de photographie.

Félix Tournachon, dit Nadar, né le 5 avril 1820 à Paris, a été caricaturiste, illustrateur avant d’aborder la photographie. S’intéressant aux débuts de l’aviation, il prit les premières photographies aériennes.

Adrien Tournachon, né le 25 aout 1825 à Paris fréquente les milieux littéraires et artistiques avec son demi-frère et photographiera de nombreuses célébrités sous le nom de Nadar jeune. On lui doit aussi de nombreuses photographies de diverses races de bovins et de chevaux.

Paul Tournachon dit Paul Nadar, né le 8 février 1856 à Paris, fils de Félix est aussi passionné d’aviation et de photos aériennes. Il représentera Kodak en France et créera lui-même un nouvel appareil très maniable. Même si les rapports entre les trois parents ont souvent été très tendus, ils ont travaillé ensemble, Adrien et Félix, ce dernier et son fils, et parfois Adrien et Paul.

L’exposition comporte trois parties "Les Nadar par les Nadar", "Art et industrie du portrait", et "Art et sciences" qui montrent les activités de l’entreprise familiale, des années 1850 à la fin des années 1930.
"Les Nadar par les Nadar" aborde l’histoire de la dynastie avec une sélection de très nombreux portraits et autoportraits des trois photographes et d’Ernestine Nadar, épouse de Félix et mère de Paul. Tous s’impliquent dans l’atelier. "Art et industrie du portrait" permet de retrouver les photographies les plus célèbres du trio Nadar, notamment Charles Baudelaire, Théophile Gautier, Alexandre Dumas, Gérard de Nerval, Victor Hugo sur son lit de mort, George Sand par Félix, Gustave Doré par Adrien, Les frères Goncourt, Sarah Bernhardt, Stéphane Mallarmé ou Joséphine Baker pour Paul. Dans la dernière partie "Art et sciences" montre combien les Nadar étaient liés à l’actualité scientifique et combien leurs photographies rendent compte des découvertes scientifiques ou techniques de leur époque.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook