Podcast Journal
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube Channel
 

Les Traces de Jean-Louis Germain à Paris


Par Béatrice Martini Rédigé le 28 Août 2015 (dernière modification le 27 Août 2015)


Le peintre Jean-Louis Germain dévoile au public parisien 57 années de création, de ses premières toiles réalisées dans les années 1960 à ses derniers travaux peints entre 2014 et 2015.


Intitulée "Traces", cette exposition monographique évoque les différents styles qui ont marqué l’évolution de sa peinture (les fenêtres, les claustras, les traces horizontales, les baigneurs…) et réunit une vingtaine de moyens et grands formats dans une atmosphère sobre et moderne.

Le commissaire, Anatole Maggiar, souhaite souligner chaque détail et mettre en évidence la richesse du travail pictural de Jean Louis Germain: "Ma première rencontre avec son travail a été marquée par la contemporanéité de sa peinture, de ses gestes et de sa pensée. Je reste fasciné également par la régularité d’un homme qui peint sans jamais s’arrêter (57 ans de peinture!). Cette constance, cette justesse à travers les années est un témoignage du feu créatif qui habite Jean-Louis Germain."

Ce commissariat est une rencontre entre deux générations très différentes, 55 années séparent Jean-Louis Germain et Anatole Maggiar. "C’est de là que vient cette sélection à la fois rétrospective et dynamique, de ce regard contemporain que je peux porter sur son travail et qui m'à amené à choisir dans les réserves de l'atelier des œuvres anciennes pour faire valoir le lien avec le travail d'aujourd'hui" souligne le jeune commissaire.

L'exposition "Traces" se tiendra à Paris au Loft Sévigné dans le Marais, pendant la FIAC du 20 octobre au 1er novembre 2015.










Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      



Facebook