Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Lea Raso della Volta

Les Victoires du jazz 2011 en 'terre de jazz'


Pour leur neuvième année, les Victoires du jazz 2011 se sont offert un nouveau look, sous la forme d’un documentaire-captation de deux heures, au plus près du live mais aussi des musiciens, des coulisses et de l’événement…


Les Victoires du jazz 2011, nouvelle mouture, ont planté leur décor, en "terre de jazz": Nice. Une cérémonie qui a misé sur le talent de la génération montante de cette musique qui a vu le jour à la New-Orleans, que l’on dit en crise, sans toutefois que la qualité des musiciens qui l'incarnent s'en trouve altérée!

Pendant des décennies, le Théâtre de Verdure de Nice a accueilli le festival de Jazz de la ville, puis, ce furent le tour des arènes de Cimiez, mais en 2011 une volonté de la municipalité l’a remis au cœur de la cité. Une décision des plus judicieuses. Il était donc logique que cette cérémonie s’y installât!

Un théâtre revisité en immense Jazz Club en plein air, sous les palmiers, avec deux scènes. C’est là que les 29 et 30 septembre dernier, certains des artistes en compétition ont vu leur consécration. Deux jours de tournage, en live et on stage, deux soirées magiques et une jam, le tout rythmé par la talentueuse jazzwoman China Moses, fille d’une star du jazz, Dee Dee Bridgwater.

Victoire d’un jeune… Tigran

Il a créé la surprise en devançant, sur la plus haute marche, une pointure du jazz international, lui le jeune pianiste encore mal connu du public, mais à l’immense talent: Tigran Hamasyan.
Il n’en est pourtant qu’à son quatrième album au titre évocateur: "A Fable" qui fait écho à sa fabuleuse histoire celle d’un futur grand qui pour l’heure n’en n’est qu’au tout début d’une carrière prometteuse.
Pianiste surdoué, au toucher qui rappelle celui de la pianiste azérie, Aziza Mustafa Zadeh… mais aussi que le Caucase possède une tradition pianistique très affirmée, tout particulièrement en Iran où l’introduction du piano, dans la musique persane remonte au XVIe siècle.
Avec Tigran Hamasyan, le public a découvert une manière de jouer qui mêle la culture arménienne et le courant jazz, car ce jeune pianiste originaire d’Arménie, a étudié le piano classique, tout en se livrant à sa passion: le jazz de Miles Davis. C’est là que commence sa période fusion, qui se poursuivit au cours de son séjour en Californie. En 2006, il remporte le concours du Thelonious Monk Institute, où Herbie Hancock présidait le jury. Les frères Moutin le propulsent grâce à son trio. Mais c’est en solo qu’il a remporté l’Album international de production française, devant Avishai Cohen!

Le chanteur belge, David Linx, et son énergie légendaire a remporté la Victoire artiste ou formation vocale. Privé de sa chanteuse Maria João, accaparée sur une autre scène; il a néanmoins par sa musique joyeuse et sa générosité enchanté le public niçois. L’artiste vient de sortir un album qui réunit entre autres, Rhoda Scott, Paolo Fresù et le Niçois André Ceccarelli, dont les victoires du jazz ont rendu un vibrant hommage.

C’est un autre artiste belge, qui a subjugué le public niçois, Eric Legnini and the Afro Jazz Beat qui dans son nouvel opus "The Vox" fait la part belle aux différents types de musique: jazz soul, folk pop, une savante alchimie qui a vu le jour dans un athanor bien à lui: "Le studio de ses pensées nocturnes".

Jazz au féminin

Les Ladies of the Jazz sont à nouveau présentes sur scène, beaucoup moins comme chanteuses que comme instrumentistes, c’est le cas de Céline Bonacina et son sax de légende, de Sophia Domancich qui concourait dans la catégorie Album Instrumental; mais aussi de la batteuse Anne Paceo et son trio, élue révélation instrumentale, devant le… Céline Bonacina Trio.

Longtemps sidewoman de noms prestigieux du jazz, Anne Paceo a décidé de voler de ses propres ailes en créant en 2005, Triphase, qui depuis six ans et 120 concerts à travers le monde n’a pas démenti l' immense talent de ses musiciens: Leonardo Montana (piano) et Joan Eche-Puig (contrebasse). Et à chaque concert, la magie opère: plaisir sur jeu et de l'échange, à chaque fois, c'est un conte musical où mélodies et thèmes restent gravés dès la première écoute.

17/11/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :