Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Les propos des dirigeants tunisiens fragilisent les droits humains

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 03/03/2012 (dernière modification le 29/02/2012)

Amnesty International a écrit au ministre tunisien des Droits de l'homme pour lui exprimer son inquiétude concernant les propos qu'il a tenus sur l'homosexualité lors d'une interview télévisée au début du mois de février 2012.


Dans une lettre en date du 23 février, l'organisation a exhorté Samir Dilou, ministre des Droits de l'homme et de la Justice de transition, à revenir sur ses propos du 4 février, dans lesquels il déclarait que l'homosexualité n'était pas un droit humain et était une perversion qui nécessitait un traitement médical.

Répondant à des questions sur la naissance d'un magazine gay en Tunisie, Samir Dilou a aussi affirmé que i["la liberté d'expression a ses limites. Ils [les gays, les lesbiennes et les personnes bisexuelles] ne doivent pas franchir la ligne rouge fixée par notre culture, notre religion et notre civilisation."]i

"Ces commentaires sont extrêmement décevants, en particulier venant de la personne même qui devrait veiller à la protection des droits humains de tous les Tunisiens", a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.
tunisie_5.mp3 Tunisie.mp3  (354.82 Ko)









Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook