Podcast Journal
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Libye: Détention au secret d’un suspect de Benghazi

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 28 Juin 2014 (dernière modification le 27 Juin 2014)

Le gouvernement américain doit faire en sorte qu’Ahmed Abu Khattalah, détenu dans un lieu secret, sans pouvoir communiquer avec l'extérieur, soit autorisé à entrer en contact sans délai et sans restrictions avec un avocat, car l’on craint qu’il ne soit détenu ou interrogé dans des conditions inhumaines, a déclaré Amnesty International.


lib_3.mp3 Libye.mp3  (225.31 Ko)

Ahmed Abu Khattalah aurait été inculpé de participation à un attentat contre la mission diplomatique des États-Unis à Benghazi en 2012, dans lequel quatre ressortissants américains ont été tués. Il a été capturé par les forces américaines en Libye le 15 juin et est actuellement incarcéré dans un lieu non divulgué, probablement à bord d’un navire de la marine américaine.

"Le fait qu'Ahmed Abu Khattalah puisse être soupçonné d’un crime grave ne signifie pas qu’il doit être privé de son droit à être traité avec humanité et dans le respect des procédures légales",
a déclaré Erika Guevara Rosa, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.









Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos de PodCast Journal







Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Facebook