Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Jacques-Noël Bouttefeux-Leclercq

Malawi - Homicides commis lors des manifestations

Communication de notre partenaire


Les autorités malawiennes doivent immédiatement diligenter une enquête indépendante sur les homicides d'au moins huit personnes abattues par les forces de sécurité lors de manifestations qui ont tourné à l'affrontement à Mzuzu, une ville du nord du pays, a déclaré Amnesty International.


Au moins 44 autres personnes, dont six enfants, sont actuellement soignées à l'hôpital central de Mzuzu car elles ont été blessées par balle lors des troubles du mercredi 20 juillet. Parmi elles figurent notamment trois enfants de 13 ans - deux filles et un garçon.
L'armée a, semble-t-il, été déployée à Lilongwé, la capitale, alors que les violences se poursuivent dans les townships qui entourent la ville.
"Les autorités malawiennes doivent immédiatement ouvrir une enquête indépendante, impartiale et approfondie sur le recours à des armes à feu qui a abouti à ces homicides", a indiqué Erwin van der Borght, directeur du programme Afrique d'Amnesty International.
"Lorsque les policiers utilisent des armes à feu, ils doivent limiter autant que possible les blessures et respecter la vie humaine. S'il y a des raisons de les soupçonner d'avoir abattu arbitrairement les victimes, les auteurs présumés des faits doivent être traduits en justice dans le cadre d'un procès équitable", a-t-il ajouté.

Ces derniers mois, Amnesty International a recueilli des informations faisant état d'une intolérance croissante à l'égard des dissidents et de propos diffamatoires de hauts représentants du gouvernement visant des défenseurs des droits humains.
"Il est grand temps que le gouvernement du président Mutharika s'attaque aux problèmes plus larges d'ordre politique et liés aux droits humains qui ont engendré cette situation", a expliqué Erwin van der Borght.
Les manifestations contre les pénuries de carburant et les lois répressives adoptées récemment par le Parlement ont basculé dans la violence: des affrontements ont opposé des centaines de jeunes en colère à la police dans des villes de tout le pays mercredi 20 juillet.

Aux termes des normes des Nations unies relatives au maintien de l'ordre, les forces de sécurité ne doivent pas utiliser d'armes à feu, sauf lorsqu'il n'existe aucun moyen moins extrême pour se défendre contre une menace imminente de mort ou de blessure grave ou pour prévenir des infractions mettant fortement en danger des vies humaines.
malawi.mp3 Malawi.mp3  (484.61 Ko)


27/07/2011








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :