Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Mercedes Barcha est décédée


Par Rédigé le 19/08/2020 (dernière modification le 17/08/2020)

Elle avait 87 ans. Son nom n’est pas très connu, c’est cependant celui de la veuve d’un grand écrivain colombien dont elle fut aussi l'inspiratrice.


Mercedes Barcha était la veuve du prix NobelGabriel García Márquez (c) DR
Mercedes Barcha était la veuve du prix NobelGabriel García Márquez (c) DR
rue_des_jeux_20__1_.m4a Décès de Mercedes Barcha.m4a  (1.31 Mo)

Mercedes Raquel Barcha Pardo qui s’est éteinte le samedi 15 août à Mexico était la veuve de Gabriel García Márquez mort lui aussi à Mexico où ils résidaient depuis 1961, lui aussi à 87 ans le 17 avril 2014. Selon certains médias colombiens, elle souffrait de problèmes respiratoires. Alejandra Frausto, secrétaire mexicaine à la Culture a déclaré "J’ai appris avec une grande tristesse la mort de Mercedes Barcha" et elle a adressé à la famille de la défunte les "plus profondes condoléances" du gouvernement. Claudia Sheinbaum, maire de Mexico, lui a rendu hommage "J’ai eu le privilège de connaître Mercedes Barcha", c’était "une grande et belle femme". Quant au président colombien Ivan Duque, il a déclaré "Aujourd'hui est morte à Mexico Mercedes Barcha, l'amour de la vie de notre Nobel Gabriel García Márquez et sa compagne inconditionnelle". On l’appelait affectueusement "La Gaba", féminin de Gabo, le diminutif que l’on donnait au romancier en Amérique latine.

Ils s’étaient mariés le 21 mars 1958 en l’église du Perpetuo Socorro de Barranquilla, à un millier de km au nord de Bogotá, au bord de la mer des Caraïbes. Ils ont eu deux fils, Gonzalo et Rodrigo García, producteur de cinéma et de télévision. Mercedes Barcha Pardo était née le 6 novembre 1932 à Magangue, localité du département de Bolívar qui a pour capitale Carthagène des Indes. Au sein d’une famille descendant d'émigrants égyptiens, son père tenait une pharmacie, c’est ainsi qu’elle fit la connaissance de Gabriel García Márquez en 1941 quand le futur prix Nobel de littérature 1982 se déplaçait avec son père pour vendre des médicaments. Il avait 13 ans et elle 9… Dix-sept ans plus tard ils se mariaient.

Depuis 2012, elle siégeait au conseil d'administration de la Fondation Gabo fondée par l’écrivain en juin 1994. Et en 2014, deux mois après la mort de son mari, elle en a été nommée présidente d'honneur. 
La Fondation Gabo nous la dépeint "Inconditionnelle et silencieuse, elle a toujours été aux côtés de l'écrivain, vivant avec lui toutes les aventures de la profession littéraire". Pour son directeur général Jaime Abello Banfi, c’était "une personnalité unique, un mélange d'intelligence et de pragmatisme, de curiosité, teintés d'humour et de secret".
 








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        



Facebook