Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Merci Monsieur "l'Ambassadeur" !


Par Natacha HAAS GUEGO Rédigé le 13/08/2020 (dernière modification le 14/08/2020)

Hier, mercredi 12 août 2020, le violonceliste Gautier Capuçon et le pianiste Samuel Parent ont offert aux Loir et Cheriens un moment d'exception au château de Cheverny. La musique adoucit non seulement les mœurs mais sait aussi mettre en contact ceux qui l'aime. Une passionnée de musique, Liliane Devery prend contact avec les propriétaires du château de Cheverny, Charles-Antoine et Constance de Vibraye, qui eux-mêmes prennent contact avec le président du département, Nicolas Perruchot et l'affaire fut rondement menée pour le plus grand plaisir des auditeurs.


G. Capuçon et Samuel Parent lors du beau récital offert hier aux Loir et Chériens (c) NGH
G. Capuçon et Samuel Parent lors du beau récital offert hier aux Loir et Chériens (c) NGH
rue_des_jeux_19__2_.m4a G. Capuçon et S. Parent à Cheverny.m4a  (1.02 Mo)

Les conditions météorologiques ont obligé les organisateurs à changer leur plan à la dernière minute. Le concert n'a pas eu lieu sous les frondaisons du parc du château de Cheverny mais dans l'Orangerie dont la bonne sonorité a été saluée par les artistes "comme étant une très bonne surprise". 

On se souvient qu'en mai 2020, à la sortie du confinement Gautier Capuçon avait lancé l'idée de se produire seul et gratuitement dans les villes et villages de France.

Ce fut presque chose faite hier soir à Cheverny. La tournée estivale du violoncelliste avec l'orchestre symphonique de San Francisco ayant été annulée, Gautier Capuçon en compagnie de Samuel Parent - ancien élève de la très grande pianiste Brigitte Engerer, disparue trop tôt en 2012 ont offert aux quelques "happy few" présents un magnifique récital. 

L'Europe centrale fut à l'honneur avec le Tchèque Dvorak, le Polonais Chopin ainsi qu'une csardas hongroise. L'opéra ne fut pas oublié avec Puccini, Bizet, Massenet et plus original, les deux artistes ont joué un ragtime de Joplin et Edit Piaf.

Nul n'ignore que l'artiste avait déjà joué l'Hymne à l'amour de la très populaire chanteuse française lors de l'hommage au non moins populaire chanteur Johnny Hallyday en l'église de la Madeleine à Paris en 2017.

Enfin, ce récital n'aurait pu avoir lieu sans un vieux monsieur comme l'a si élégamment précisé Gautier Capuçon en parlant de son violoncelle fabriqué en Italie en 1701 et nommé l'Ambassadeur.


 









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        



Facebook