Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Club d'Astronomie Ibn Zohr

Météorites du Maroc: Première thèse de doctorat 100% marocaine

Vos articles dans votre Podcast Journal


Le but principal de cette étude a été de mieux comprendre la structure interne des roches extraterrestres récoltées au Maroc sans les détruire.


Illustration proposée par l'auteur
Illustration proposée par l'auteur
A l'Université Ibn Zohr et sous la direction d'Abderrahmane Ibhi et de Bouazza Faiz (professeurs à la Faculté des Sciences d'Agadir), Dris El Abassi a présenté le résultat de 5 ans de recherches.
Cette thèse nationale synthétise les cinq années de recherche dans les domaines des paramètres physiques et de l'acoustique des matériaux célestes notamment les météorites astéroïdales récoltées au Maroc. La grande partie de ce mémoire est consacrée aux paramètres physiques des milieux poreux et à leur caractérisation. Le but principal de cette étude a été de mieux comprendre la structure interne des roches extraterrestres sans les détruire.

Le Maroc est un pays riche en météorites (elles sont collectées par des nomades dans les parties désertiques du sud du Royaume). Plusieurs d’entre elles constituent une source inestimable de connaissances sur la formation et l’origine du système solaire, des planètes en général et de la Terre en particulier, l’extinction de différentes espèces animales durant les temps géologiques, etc. Les chercheurs des deux laboratoires de l'Université Ibn Zohr (Laboratoire de métrologie et traitement de l'information et le Laboratoire de Géopatrimoine et Géomatériaux) ont développé une technique ultrasonore fiable et non destructive, afin d’étudier les propriétés physiques des météorites. Cette technique est basée principalement sur la mesure du coefficient de réflexion à la première interface des météorites en incidence variable. Cette méthode a permis de quantifier le pourcentage de la porosité des roches étudiées. Cette méthode reste parmi les techniques les plus fiables pour obtenir un paramètre très intéressant dans les études des astéroïdes. Les échantillons sélectionnés pour cette étude touchent plusieurs types de météorites différenciées et non différenciées notamment les chondrites ordinaires et les achondrites. Ces dernières ont été soigneusement sélectionnées de la grande collection du Club d'Astronomie Ibn Zohr d’Agadir.

Une autre étude non destructive des météorites est actuellement en cours en collaboration avec le Laboratoire d’Image et Reconnaissance de Formes – Systèmes Intelligents et Communicants. Cette étude, par traitement d’images numériques 3D, permettra une quantification assez précise de diverses caractéristiques, notamment les constituants minéralogiques de la météorite, la porosité et la tortuosité.

Les équipes concernées souhaitent donner un nouvel élan à ses travaux de recherche et participer de façon active à des travaux de valeur scientifique sur les météorites récoltées au Maroc entraînant ainsi des retombées scientifiques importantes pour le Maroc.

11/06/2014








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :