Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
Média d'information international diffusé en podcast !
Facebook
Twitter
Instagram
Newsletter
 

Monaco célèbre sainte Dévote


Par Rédigé le 26/01/2021 (dernière modification le 26/01/2021)

Chaque année en Principauté, les 26 et 27 janvier, c’est la fête de sa sainte patronne qui est aussi la protectrice des marins et celle de la Corse depuis 1820.


Cette jeune sainte avait été martyrisée en Corse sur ordre du préfet Barbarus, vers l'an 304 (c) DR
Cette jeune sainte avait été martyrisée en Corse sur ordre du préfet Barbarus, vers l'an 304 (c) DR
rue_des_jeux_18_1.m4a Monaco célèbre sainte Dévote.m4a  (1.55 Mo)

Cette jeune sainte avait été martyrisée en Corse sur ordre du préfet Barbarus, vers l'an 304 sous le règne de l’empereur Dioclétien. A Lucciana exactement, Mariana à l’époque romaine, localité de Haute-Corse jumelée avec Monaco depuis 2008. Son corps, déposé dans une barque par des pêcheurs, se serait échoué un 27 janvier sur ce qui deviendra le rivage monégasque où il fut enseveli dans le vallon des Gaumates, près du port. Ses reliques qui ont été maintes fois déplacées sont vénérées actuellement dans l'église Sainte Dévote.

La sainte est devenue patronne de Monaco sous le règne du Prince Honoré II au XVIIe siècle.
La légende de sainte Dévote a inspiré les écrivains et les artistes. En 1911, le dramaturge Raoul de Gaël lui consacre une pièce en deux actes qui fut créée à Nice. Louis Notari, fondateur du Jardin exotique de Monaco écrit en 1927 une ode intitulée "A legenda de Santa Devota" premier ouvrage littéraire en langue monégasque. Et le poète corse André Giovanni lui dédiera une œuvre.

Quant à Louis-Lazare Perruchot qui fut maître de chapelle à la Cathédrale de Monaco à partir de 1904, il composa "Devota, la martyr" un oratorio en l’honneur de la sainte, pour quatre voix et orgue sur des paroles de Joseph Guillermin.

Sainte Dévote figure sur des monnaies, des médailles et aussi naturellement sur de nombreux timbres.
Une des églises de Monaco lui est dédiée, elle se trouve justement dans vallon des Gaumates, quartier de la Condamine.

Plusieurs constructions se sont succédé depuis et furent l’objet de plusieurs restaurations. On retiendra surtout celle dont l'inauguration eut lieu le 26 janvier 1871 et le fait que Sainte Dévote devint église paroissiale le 15 mars 1887.

En 1924, sous le règne du Prince Louis II a été instaurée la coutume de brûler une barque le 26 janvier au soir. Elle rappelle évidemment celle qui amena le corps de Dévote à Monaco. Même si les festivités sont réduites au minimum cette année en raison de la pandémie, une barque sera brûlée en tenant compte naturellement du couvre-feu de 19h en Principauté. Il n'y aura cependant pas de feu d'artifice. Quant à la messe des Traditions, elle a eu lieu le 26 janvier à 10h30 en l'église Sainte-Dévote. Le 27 janvier, la messe pontificale sera dite en la cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | ÉDUCATION | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | JEUNES | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR





Recherche