Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

greorjazz@neuf.fr

Monté-Carlo Jazz Festival - Concert R.O.G. (quintet)

Vos articles dans votre Podcast Journal


Moods à 18 heures le 27 novembre 2009 concert du groupe R.O.G.


R.O.G. Franck Taschini - Un réel projet musical porté par des musiciens d’horizons divers et de diverses nationalités

Monté-Carlo Jazz Festival - Concert R.O.G. (quintet)
La musique permet de lier des amitiés au-delà des frontières, le projet R.O.G. en est l’illustration. Au-delà de cela il y a des compositions et un réel « son » de groupe. Cet esprit de groupe permet de créer des ambiances et des dialogues, qui invitent à un voyage au travers d’un répertoire comportant des compositions de Franck Taschini, et d’Alberto Micciché, émaillées de quelques standards.


Un projet abouti et des concerts importants

Monté-Carlo Jazz Festival - Concert R.O.G. (quintet)
« Beau disque de jazz moderne, au climat serein et méditatif, offert par le saxophoniste Franck Taschini. ……….. cette galette déroule un jazz intimiste et chaleureux servi par des musiciens de talent. » (Gilbert D’Alto « La Strada »)

«… Franck Taschini mène en toute modestie une carrière qui force le respect. …. Lyriques à souhait ces cinq là laissent parfois transparaître leur fougue, mais cette énergie reste toujours nimbée d’une subtile élégance » (Daniel Chauvet « Nouvelle Vague » )

« Un bonheur ! C’est un disque qui explose de talent et d’amitié et on ressent le plaisir que ces musiciens ont eu à jouer. » (Alex Benvenuto « So What »)

« Dans la scène du jazz local il n’est pas facile de trouver formations qui unisse une bonne préparation technique et une recherche musicale et compositionnelle originale : l’un de ces cas est sûrement celui de "R.O.G." dirigé par le saxophoniste monégasque Franck » (Adriano Ghirardo «The Mellophonium Online »)
Un passage au festival «Jazz sotto le stele » d’Ospedaletti et au Monté-carlo Jazz festival au mois de novembre sont de bonne augure pour la suite du parcours de ce groupe.

R.O.G. qu’est-ce que c’est ?

R.O.G. trois lettres qui peuvent avoir un nombre incalculable de significations mais qui phonétiquement expriment « et Roger … » . En effet, le saxophoniste monégasque (hé oui ça existe !) Franck Taschini a eu la chance, dès son plus jeune age, de croiser la route de Roger Grosjean, musicien belge qui, à la fin des années soixante, créa bénévolement un conservatoire de jazz à Monaco.
Pour ce projet « R.O.G. », il a réuni ses amis. Le bassiste italien Alberto Micciché complice habituel de Franck Taschini, apporte son esthétique propre au travers de cinq compositions très originales. Autre complice, le guitariste suédois Linus Olsson qui mêle sa voix à celle du saxophone comme le ferait un second souffleur et apporte dans les soli un réel dialogue avec celui-ci. Les relations sont très fortes aussi avec pianiste italien Luigi Bonafede qui est un musicien au grand coeur. Celui-ci s’insère parfaitement dans les climats successifs et concocte les harmonies rêvées pour chacune des compositions. Quant au batteur Rodolfo Cervetto il apporte un soutien rythmique et une réelle énergie.

Des musiciens de divers horizons

Franck TASCHINI est né à Monaco a commencé des études de saxophone classique mais est très vite passé au Jazz avec Roger Grosjean. Ses premières inspirations sont Stan Getz, Sonny Rollins et Archie Shepp. C’est à cette époque qu’il se lie d’amitié avec le tout jeune Thierry Chauvet-Peillex. Au début des années 90 il met ses activités musicales entre parenthèse et envisage même de les stopper. Diverses rencontres l’amènent à tout reprendre « a zéro » et depuis dix ans il a participé à de nombreux projets. Tout d’abord de multiples expériences avec des musiciens italiens : « Di Gregorio-Taschini quintet » avec le saxophoniste turinois Gigi di Gregorio, le « trio italien » avec Riccardo Anfosso et Fabrizzio Bruzzone, « Hertask » puis « Life Cycle » avec Alberto Micciché et également « Massimo Dal Pra quartet » avec le pianiste Massimo dal Pra et le contrebassiste Giuliano Raimondo. Mais également coté français joue en trio ou quartet avec Linus Olsson, participe aux divers groupes de Jacques Ferrandez, dont très récemment « Miles Aboard » avec François Chassagnitte, Linus Olsson, et Laurent Sarien ou Piergiorgio Marchesini. Il collabore aussi avec Eddy Gaulein Steff et en 2008 joue notamment avec lui au sein du « French Riviera Big Band » composé entre autres de Pietro Tonolo, Flavio Boltro, Mario Stanchev, Philippe Petrucciani, Paolo Porta. Il participe aux festivals suivants : Jazz sotto le stele ( 2009 R.O.G.), Jazz Alta (2009 Franck Taschini quartet); Monte-Carlo Jazz Festival (2007 Di Gregorio Taschini quintet); "San Remo Jazz Jubilee" (2006 Massimo Dal Pra quartet); Jazz off Antibes (2005 2006 Franck Taschini trio italien, 2007 Hertask); Festival "Antichi Borghi di Liguria (2007 French Riviera Small Band); Vitrolles (2003 Jacques Ferrandez quartet Mille Sabords) ; La Gaude (2002 Mille Sabords, 2004 Greor, 2005 Gigi di Gregorio Franck Taschini quintet, 2007 Notask).


Alberto MICCICHE‘, bassiste compositeur et arrangeur. En juillet 2001 il participe au festival de jazz de Pescara où il gagne une bourse d’études pour participer à l’International Workshop du Columbia College de Chicago. Dans le cours de sa vie musicale il a collaboré ou joué en jam–session avec divers musiciens parmi lesquels: Gigi Di Gregorio, Mauro Negri, Claudio Capurro, Felice Reggio, Giampaolo Casati, Alessio Menconi, Riccardo Zegna, Alberto Marsico .

Linus OLSSON originaire de Malmö en Suède, s‘est installé à Nice. Il a participé à plusieurs festivals en France: Nice (1999), Vitrolles (2003), Montauroux (2003), La Gaude (1999, 2000, 2002 et 2003), Contes (2004) , en Suède à Malmö (2003), Helsingborg (2003) et Smyge (2004) et en Italie: Vintimille (2006) et Alassio (2006). Il a joué avec Jean-Marc Jafet, Jean-Paul Ceccarelli, François Chassagnite, Rémi Vignolo, Thierry Eliez, Christian Escoudé, Robert Persi..

Luigi BONAFEDE est un musicien atypique dans le panorama du jazz italien : pianiste, compositeur, arrangeur mais également batteur. Il a joué notamment avec James Moody, Pat LaBarbera, Kenny Clarke, George Coleman, Benny Golson, Billy Cobham, Slide Hampton, Freddie Hubbard, Lee Konitz, Massimo Urbani, Pietro Tonolo . Il a reçu le premier prix au concours international de composition et arrangement « Barga Jazz », a participé aux plus grands festivals mondiaux de jazz parmi lesquels Durhan en Caroline du Nord, la Grande Parade du Jazz de Nice, Montreux Jazz Festival, Umbria Jazz, ainsi qu’à San Remo, Pescara, La Spezia, Alassio, Ciak di Milano, Sienne, au Jazz Jamboree de Varsovie, à Amsterdam, Belgrade et Paris.


Rodolfo CERVETTO commence sa carrière professionnelle en 1991 à Gènes . Entre 1994 et 1996 il aborde un répertoire dance et pop puis latin américain et et flamenco. Depuis 1997 il se consacre principalement au jazz,. Son parcours l’amène à jouer dans des contextes très divers. Il participe à des festivals et des concerts tant en Italie qu’à l’étranger, notamment en France, en Allemagne, en Suisse, en Norvege et en Russie. Depuis 2006 il enseigne la batterie. Il a participé à de nombreux enregistrements et collaboré entre autre avec : Paul Jeffrey, Federica Tassinari, Piero Leveratto, Andrea Pozza , Aldo Zunino, Claudio Capurro, Gian Paolo Casati, Gianni Basso, Luca Begonia , Dado Moroni, Riccardo Zegna, Rosario Bonaccorso, Fabrizzio Bosso, Enrico. Rava, Emanuele. Cisi, Stefano di Battista, Red Holloway, Benny Golson, Gary Bartz, Bob Wilber, Andy Gravish.



R.O.G.

Franck Taschini : tenor and soprano sax
Linus Olsson guitar
Luigi Bonafede piano
Alberto Miccichè électric bass
Rodolfo CERVETTO drums

03/11/2009



Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :