Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Montrez patte blanche


Par Rédigé le 17/02/2019 (dernière modification le 15/02/2019)

Le blanchiment de la peau n'a rien de nouveau. Pour autant, cette "tendance" persiste et continue de se propager. L'Afrique est le continent le plus touché par cet usage. Un véritable problème de santé publique.


Blanc tu seras, une grande carrière tu auras:

Changement physique radical de Michael Jackson (c) youtube Stop au blanchiment de la peau
Changement physique radical de Michael Jackson (c) youtube Stop au blanchiment de la peau
blanchiment.m4a Montrez patte blanche.m4a  (1.78 Mo)

Née dans les années 60 aux États-Unis, la dépigmentation de la peau faisait ses premières apparitions. Des ouvriers noirs auraient découvert le pouvoir blanchissant de l’hydroquinone, un produit toxique, en travaillant sans protection dans des fabriques de jeans et de caoutchouc. C’est ainsi que ce phénomène s’est propagé dans le pays aussi bien chez les femmes que chez les hommes. De grands artistes ont souvent été soupçonnés de s'adonner à ce processus. A commencer par Michael Jackson. D'une peau noire, le "King of pop" s'est transformé au fil du temps, jusqu'à radicalement devenir blanc. Cette transformation que le chanteur a justifiée par une maladie dont il aurait été souffrant: le vitiligo. Ce syndrome se caractérise notamment par une dépigmentation de la peau et l'apparition de taches blanches.

Étonnamment, certains ont presque jalousé cet incroyable éclaircissement de la peau. Les raisons? Il serait bon pour les personnes de couleurs d'éclaircir leur peau pour être mieux accepté socialement. En témoigne récemment la chanteuse Aya Nakamura: "On m'a demandé de blanchir ma peau pour toucher un public plus large" témoigne t-elle. Cette requête surréaliste est pourtant monnaie courante dans le milieu artistique. De nombreux défenseurs du blanchiment de la peau considèrent cette pratique comme une passerelle vers la beauté et le succès. Pourtant, cette tendance est d'une dangerosité sans appel. Certains pays d'Afrique sont depuis longtemps touchés par cette pratique.


Un véritable fléau en Afrique

En décembre 2018, la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Rwanda ont décrété le blanchiment de la peau comme un problème de santé publique. De nombreuses femmes ont recours à des produits éclaircissant, très dangereux pour la santé. Ce phénomène est encore très répandu en Afrique subsaharienne, qui se transmet cette conduite de génération en génération. Des jeunes femmes voient leur mère, leur grand-mère s'enduire le corps et le visage de produits blanchissants. Car selon la communauté, plus la peau est claire, plus elles sont considérées comme jolies. Au-delà de l'aspect esthétique, s'invite la conviction qu'avoir une peau plus claire permet de lutter contre le racisme, de trouver un travail, de construire une relation amoureuse.

Alerte rouge!

Javel, corticoïdes, plomb, mercure, autant de produits qui composent ces savons, ces crèmes éclaircissantes avec des effets néfastes pour la santé, voir tragiques. Ces substances, utilisées sur le long terme et de manière régulière, provoquent kystes, acné, taches brunes, vergetures ou encore eczéma. Certaines femmes peuvent aussi souffrir d'hyper pilosité au niveau du menton ou du cou. La peau devient rouge et au moindre choc, voit des ecchymoses apparaître. Le système immunitaire étant affaibli, on note aussi une augmentation des virus, mycoses et parasites, mais sur le long terme, on peut aussi voir se développer un cancer de la peau. Des conséquences alarmantes qui ont fait réagir les autorités. Au Rwanda, une campagne a été lancée pour lutter contre l'utilisation et la commercialisation des produits blanchissants. Des représentants du gouvernement et des forces de l'ordre patrouillent au quotidien pour mettre la main sur tous les types de cosmétiques de ce genre qu'ils trouvent dans les magasins. Depuis décembre dernier, près de 5.000 produits ont été saisis. Cette catastrophe sanitaire est sans doute la conséquence d'une société dictatrice des codes de la beauté. Heureusement, certains portés par de fortes convictions, mettent en valeur les beautés ethniques, telles qu'elles sont, notamment grâce au mouvement Black is beautiful. Une puissante déclaration sur la beauté des Noirs et la reconnaissance qu'ils sont des artisans de la culture.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            



Facebook