Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
Média d'information international diffusé en podcast !
Facebook
Twitter
Instagram
Newsletter
 

Mory Kanté, retour d'un géant musical avec La Guinéenne

Vos articles dans votre Podcast Journal


Par J.L. Rédigé le 12/03/2012 (dernière modification le 11/03/2012)

Mory Kanté annonce son grand retour avec son onzième album intitulé "La Guinéenne", à paraître le 30 avril.


Le titre "La guinéenne" représente une première dans l'important catalogue de Mory Kante. C’est un hommage retentissant aux femmes de ce monde, trop souvent opprimées et négligées malgré tous leurs sacrifices, leur dévouement et le rôle central qu'elles jouent dans le développement des populations. "La guinéenne" est aussi un tour de force musical pour ce pionnier dont le travail a permis de façonner la voix de l'Afrique de l'ère post-coloniale, et qui est ainsi devenu l’un des interprètes les plus influents et les plus attachants de la musique africaine contemporaine.

Mory arrêta l'aventure du Rail Band à la fin des années 70 pour se consacrer à une carrière solo, qu'il entama à Abidjan en Côte d'Ivoire. Il commença avec une base traditionnelle dans laquelle il incorpora la musique dance populaire du moment. Au moment de sa venue à Paris, au début des années 80, il définit la base d'un nouveau son visionnaire. Le tournant majeur de sa carrière vint avec le morceau "Yeke Yeke", cette adaptation d'une danse festive traditionnelle de son village, au rythme appuyé, qui bénéficiera désormais grâce à lui d’une production dance pop soignée, d’une section cuivre pleinement déployée, des accords d’une Kora électrique, le tout rehaussé de la voix perçante et puissante de Mory.

Des albums comme "A Paris" et "10 Kola Nuts" terminèrent d'asseoir la réputation de Mory comme un défricheur de la musique africaine, mais ce fut "Akwaba Beach" en 1987 qui fit le plus grand effet. Sa version rapide et électronique de "Yeke Yeke" domina les classements européens, notamment le Billboard américain, devenant la carte de visite de Mory partout dans le monde. 24 ans plus tard, au festival Mawazine de Rabat au Maroc, en 2011, une foule de 40 000 fans d'Afrique du Nord reprenait en chœur le morceau dans une transe indescriptible. Entre-temps, Mory avait déjà sorti 5 albums pendant sa période parisienne, et notamment l'hommage à ses racines acoustiques et traditionnelles, l'album "Sabou" en 2004.

"La Guinéenne" marque le retour de Mory Kante à la formule musicale emblématique du grand ensemble, ou big band. C'est également le retour de Mory en Guinée, où il a monté Nongo Village, un centre culturel avec des studios d'enregistrement, un hôtel, des restaurants, des boîtes de nuit, des salles de concert, insufflant un nouvel élan créatif dans la banlieue de Conakry qui porte son nom, Morykantea.


Retrouvez le titre "La Guinéenne" en téléchargement mp3 en cliquant ici







ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | ÉDUCATION | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | JEUNES | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR





Recherche