Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Christian Colombeau

NOUVEAUTE DISCOGRAPHIQUE: DANIELA DESSI CHANTE VERDI


LE RÉCITAL ÉMOUVANT D'UNE GRANDE CANTATRICE


Plus qu'une carte de visite, le témoignage d'un art sincère et vrai

NOUVEAUTE DISCOGRAPHIQUE: DANIELA DESSI CHANTE VERDI
Un disque qui consacre l’art de la dernière vraie lirico spinto digne de ce nom. Un disque dont la négligence éditrice relève du scandale. Comment la Diva a-t-elle pu accepter de laisser à la postérité - sans doute un parmi les plus beaux du disque - "Di tale amor" du Trovatore sans la participation indispensable du chœur ? Honte à Decca !

Daniella Dessi mène actuellement la carrière internationale la plus brillante et la plus discrète qui soit. Elle forme en outre avec son mari de ténor Fabio Armiliato, un couple attachant, que les vrais théâtres cherchent à inviter. Voilà deux artistes qui chantent dans leur arbre généalogique, avec une probité musicale et une science exemplaires, sans chichi, sans fioritures… des pros, des vrais…

Ici, générosité – douze titres ! - semble le mot le plus approprié pour caractériser ce récital.
Daniella Dessi rejoint ses plus illustres aînées et l’on se plaît à la comparer aux Petrella, Orlandi-Malaspina, Cerquetti, voire même Tebaldi ou Callas de la grande époque. La voix est riche, facile, grande, expressive, le timbre personnel, la diction parfaite, l’aigu insolent, toujours intelligemment négocié.
L’expérience de la scène aidant (sauf pour Lady Macbeth), la diva propose plus qu’une carte de visite ou un chapelet d’airs connus distillés dans la routine ou la placidité.
Tous est vécu dans la chair même, avec cette sensibilité, cette liberté, cette insolence, cette franchise vocale dignes des plus grandes.
D’Ernani à Aida l’éclat de la voix s’allie à un approfondissement dramatique sincère. Voilà aussi une Amélia du Ballo in masquera au phrasé intelligent, sans faute de goût pétri de larmes et de musicalité, émouvante… Tout aussi impressionnant est le Boléro d’I Vespri siciliani solaire, sanguin, érotique en diable… Coup de théâtre réussi : Eboli (Don Carlos) ! Voilà un « O don fatale « percutant, expressif, limpide, simplement somptueux qui renvoie aux oubliettes certaines matrones qui écument certains festivals.
Daniela achève de nous séduire avec une Aida charnelle et diaphane à la fois, somptueuse à tous points de vue, qui la montre au sommet de son art expressif et musical.

Si la participation pertinente de Fabio Armilitiato dans une panouille relève du gadget, la direction de Steven Mercurio à la tête de l’Orchestre de la Fondation Toscanini de Parme ne se limite pas à un simple fond sonore.


Ernani "Ernani Involami"
Macbeth "La Luce Langue"
Il Corsaro "Non so le tetre immagini"
Il Trovatore "Tacea la notte placida""Di tale amor"
"D'amor sull'ali rosee" "Tu vedrai che amore"
I Vespri Siciliani "Mercè, dilette amiche"
Un Ballo in maschera "Ecco l'orrido campo"
La Forza del Destino "Pace, pace, mio Dio!"***
Don Carlo "O don fatale"
Aida "Qui Radamès verrà!" - "O cieli azzurri"
Daniela Dessi, soprano
Tiziana Tramonti, soprano
Fabio Armiliato, ténor
Orchestra della Fondazione Toscanini di Parma.
Direction Steven Mercurio
daniela_dessi.mp3 Daniela_Dessi.mp3  (473.91 Ko)


18/07/2009




1.Posté par Dargahi Claude le 18/07/2009 07:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'adore cette chanteuse... Bravo à tous pour vos articles culturels !!!

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Saâdane Afif - 06/12/2017

Les faces d'Albé - 27/11/2017

Le Louvre du désert - 25/11/2017

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :