Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Noël 2010: l'église sénégalaise en phase avec le Fesman


A l’instar du monde entier, les fidèles chrétiens du Sénégal ont célébré la fête de Noël dans la ferveur et le recueillement. Dans son homélie, son éminence le cardinal Théodore Adrien SARR a lancé un vibrant appel à la paix et à l’unité nationale et dit oui à la renaissance africaine.


Eglise Marie Reine de l'Univers de Thiès (C) Elhadji Babacar MBENGUE
Eglise Marie Reine de l'Univers de Thiès (C) Elhadji Babacar MBENGUE
Noël, marquant la naissance du Christ, a été fêté par les fidèles chrétiens sénégalais. Ils étaient nombreux à assister à la messe de minuit dans toutes les régions du pays. Dans son message de Noël, son éminence le Cardinal Théodore Adrien Sarr, s’est dit "sensible aux souffrances des uns et des autres". Et d’ajouter: "Nous nourrissons l’espérance que ces souffrances là prennent fin, en particulier, tous ces conflits, toutes ces guerres qui causent tant de souffrances à des êtres humains aujourd’hui en Côte d’Ivoire et chez nous même en Casamance et dans bien d’autres pays du monde". Soulignant que Noël apporte un message de paix en référence à la mission de sauveur du Christ, il a invité tous les fidèles de par le monde à la construction de cette Paix.

'Afrique lève toi, prends ton destin en main et marche', a dit chef de l’église de catholique de Dakar.

Des fidèles écoutant l'homélie (C) Elhadji Babacar MBENGUE
Des fidèles écoutant l'homélie (C) Elhadji Babacar MBENGUE
Evoquant les questionnements auxquels donne lieu la nativité, le Cardinal Sarr souligne les liens étroits qui existent entre Noël et le festival mondial des arts nègres (fesman). En effet, "en ce Noël qui coïncide avec le troisième festival des arts nègres, l’enfant Dieu de Bethléem ne nous enseigne t-il pas que le plus important chez un homme n’est pas ce qu’il a mais ce qu’il est. Ce n’est pas son avoir ou son paraître qui sont importants mais la qualité de son être" a t-il souligné avec force. Poursuivant son propos, le Cardinal Théodore Adrien Sarr a lancé aux fidèles: "Dieu ne nous enseigne-t-il pas que la renaissance de l’Afrique passe par la renaissance de l’homme noir ?"
Il a par ailleurs souligné que la renaissance de l’Afrique devra passer par le surgissement au sein des sociétés africaines d’hommes et de femmes aux attitudes et conduites nouvelles. Avant de lancer cette appel pathétique: "Afrique lève-toi, prends ton destin en main et marche".

En s’invitant dans le discours de bienvenue de la fête de Noël, le Fesman s’est attiré la sympathie de l’église. Ont-ils sans doute le perfectionnement réel de l’Homme pour préoccupation commune ?
noel_2010.mp3 Noel 2010.mp3  (1.54 Mo)


27/12/2010








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :