Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Opéra: Babylone et ses mythes à Nice


Par Jeanne Voisin Rédigé le 19/03/2015 (dernière modification le 19/03/2015)

C'est effectivement Semiramide, histoire de la reine légendaire de cette cité, sujet du "melodramma tragico" en deux actes de Gioacchino Rossini, qui nous est proposé en ce mois de mars à l'Opéra de Nice.


opera_babylone_et_ses_mythes_a_nice.mp3 Opéra Babylone et ses mythes à Nice.mp3  (155.31 Ko)

Dernier opera seria et dernière œuvre composée par Rossini, en un peu plus d'un mois dit-on, avant son départ d'Italie pour Paris. Il y mourra le 13 novembre 1868 à l'âge de 76 ans. Le livret de Gaetano Rossi s’inspire de la tragédie de Voltaire, "Sémiramis" créée le 29 août 1748, à la Comédie-Française, avec la célèbre mademoiselle Clairon. Œuvre bien tombée dans l'oubli aujourd'hui. La création de "Semiramide" eut lieu au Théâtre La Fenice de Venise, le 3 février 1823, avec Isabella Colbran, son épouse, dans le rôle-titre. Dix ans après Tancredi, créé lui aussi à La Fenice de Venise, le 6 février 1813, sur un livret du même Gaetano Rossi qui s'inspirait déjà d'une pièce de Voltaire. "Semiramide" est régulièrement à l'affiche jusqu’à la fin du XIXe siècle, non seulement en Europe, mais à partir des années 1830 à Mexico, La Havane, Alger, New York, Buenos Aires ou Sydney entre autres. Puis vint une éclipse de quelques décennies et à partir de 1960, l’œuvre connaît une renaissance certaine, due pour beaucoup à la soprano australienne Joan Sutherland. Par ailleurs, ceux qui l'ont vu, se souviendront avec un ravissement nostalgique du spectacle qui a fait date au festival d'Aix-en-Provence de 1980. Montserrat Caballé dans le rôle de Semiramide et Marilyn Horne dans celui d'Arasée y étaient éblouissantes.

L'extraordinaire virtuosité vocale que l’œuvre requiert, explique sans doute le fait qu'on ne la trouve pas constamment programmée. Aussi faut-il profiter de cette occasion exceptionnelle qu'offre l'Opéra de Nice… On ne le regrettera pas.


Renseignements pratiques

"Semiramide", Melodramma tragico en 2 actes de Gioacchino Rossini

Livret de Gaetano Rossi d’après "Sémiramis", tragédie de Voltaire

Création au Teatro La Fenice de Venise, le 3 février 1823

Direction musicale: George Petrou

Mise en scène: Jakob Peters-Messer

Décors: Markus Meyer

Costumes: Sven Bindseil

Lumières: Hervé Gary


Semiramide, reine de Babylone: Joanna Mongiardo

Arsace, commandant des armées: Kristina Hammarström

Assur, prince du sang de Baal: Paolo Pecchioli

Idreno, roi de l'Indus: Daniele Zanfardino

Azema, princesse du sang de Baal: Claudia Sorokina

Oroe, chef des Mages: Ziyan Atfeh

Mitrane, capitaine des gardes royaux: Frédéric Diquero


Orchestre Philharmonique de Nice

Chœur de l’Opéra de Nice

Vendredi 20 et mardi 24 mars à 20h
Dimanche 22 mars à 15h

Opéra de Nice Cote d'Azur, 4-6, rue Saint-François de Paule
06300 Nice Tél: 04 92 17 40 79 Fax: 04 93 80 34 83








Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  



Facebook