Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Oser être indépendant au Bélarus

Communication de notre partenaire


La société civile bélarussienne est muselée par un gouvernement répressif qui ne tolère aucune forme de critique, écrit Amnesty International dans un rapport rendu public jeudi 18 avril.


belarus_7.mp3 Belarus.mp3  (232.03 Ko)

Ce document, intitulé "What is not permitted is prohibited: Silencing civil society in Belarus", montre comment les autorités bélarussiennes bafouent régulièrement les droits à la liberté de réunion, d'association et d'expression pacifiques, en empêchant les citoyens de s'exprimer haut et fort, de manifester ou de créer des organisations de la société civile. Des manifestants non violents sont régulièrement condamnés à des amendes, voire des peines de prison.

"Ces 20 dernières années, le gouvernement bélarussien a peu à peu verrouillé tous les aspects de l'action de la société civile, privant les membres de celle-ci d'occasions d'exprimer leurs opinions, de contribuer au débat public et au bout du compte d'agir comme contre-pouvoir",
a expliqué Heather McGill, spécialiste du Bélarus à Amnesty International.

Le rapport d'Amnesty International analyse la législation régissant la liberté de réunion et d'association pacifiques, et fournit des informations sur les violations de ces droits dont sont victimes les défenseurs des droits humains, les syndicats, les militants écologistes et les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres.

Les personnes essayant de procéder à l'enregistrement d'organisations indépendantes de quelque genre que ce soit se trouvent aux prises avec des lois restrictives, que les fonctionnaires appliquent d'une manière limitant encore davantage la liberté d'association. Les militants qui opèrent sans être enregistrés risquent des poursuites pour agissement au nom d'une organisation non immatriculée.

Pas un seul nouveau parti politique n'a été enregistré au Bélarus depuis 2000, en raison des critères très stricts fixés par la législation, et les membres de syndicats indépendants subissent des discriminations au travail.

22/04/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :