Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Ouganda: Répression des médias et arrestations

Communication de notre partenaire


Les autorités ougandaises doivent mettre fin à l’attaque contre la liberté d'expression qui a conduit à la fermeture forcée de plusieurs médias au cours des derniers jours, a déclaré Amnesty International après l'arrestation de plusieurs militants qui protestaient contre cette répression.


ouganda_3.mp3 Ouganda.mp3  (278.44 Ko)

Des policiers armés ont fermé deux journaux et les stations Radio KFM et Dembe FM le 20 mai. Ces médias avaient fait état d'un complot présumé du gouvernement visant à assassiner les personnalités politiques opposées à la passation du pouvoir entre le président Yoweri Museveni et son fils.

La police antiémeute a arrêté cinq militants des droits humains parce qu'ils protestaient contre la fermeture du Daily monitor, premier organe de presse, basé à Kampala, à avoir évoqué ce complot, au début du mois.

Cinq militants ougandais d’organisations de défense des droits humains ont été arrêtés jeudi soir et inculpés de "rassemblement illégal" alors qu'ils protestaient contre la fermeture du Daily monitor. Ils ont été libérés sous caution par la police et vont certainement être jugés.

"Ces tentatives désespérées des autorités ougandaises pour occulter une affaire politique gênante démontrent un mépris flagrant pour la liberté d'expression et violent le droit des Ougandais à recevoir des informations. La police doit immédiatement se retirer des locaux des médias ciblés par cette répression inquiétante, et leur permettre de poursuivre leur travail journalistique. Les journalistes doivent être libres d'effectuer leur travail légitime, et les charges retenues contre les personnes exprimant de manière pacifique leur divergence de vues doivent être abandonnées",
a déclaré Sarah Jackson, directrice adjointe du programme Afrique d’Amnesty International.

03/06/2013








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :