Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Jean-Emmanuel Deluxe

Paris n'existe pas, un film avec Gainsbourg réapparaît

Vos articles dans votre Podcast Journal


Voici une bien bonne surprise. "Paris n'existe pas" est un film de Robert Benayoun datant de 1969, avec Richard Leduc et Serge Gainsbourg qui a composé la BO extraordinaire et inédite. Ce trésor bien frappé sort en dvd le 6 novembre. On trépigne d'impatience.


Comme toute œuvre majeure "Paris n’existe pas" peut s’apprécier à différents niveaux de lectures: pour Gainsbourg, ses costumes de dandy, ses aphorismes et sa B.O époustouflante qu’il compose avec Jean-Claude Vannier, pour le charme de Danièle Gaubert, comme pour la performance de Richard Deluc. Il peut aussi s'apprécier pour ses références pop, son spleen existentiel, hypnotique.

On peut également être sensible à la critique du militantisme philosophique qu'il véhicule. Mais aussi aux réflexions qu'il stimule sur le temps, la difficulté de créer pour l’artiste, le marché de l’art ou la passion amoureuse. Et encore mille éléments, tel un délicieux mille feuilles surréaliste. Robert Benayoun, tout comme les ténors de la nouvelle vague de Godard à Truffaut, était un érudit doublé d’un cinéphile qui savait s’inspirer à des sources fertiles sans jamais plagier ses références.

Il y a, dans "Paris n'existe pas", du réalisme magique à la Delvaux (le cinéaste belge), des références à la dérive psychogéographique chère à Guy Debord et un travail sur le son digne de "l’enfer" (le film "maudit" de Clouzot récemment redécouvert). Simon, le personnage principal du film, à la fois produit de son époque et en bute à celle-ci, le proclame lui même dans le film: "Paris n’existe pas. Nous existons. Paris c’est un mensonge qui change". Qui n’a pas connu un sentiment de trouble face à la réalité? Tout comme Philip K. Dick ("Blade Runner", "Minority report") qui, toute sa vie, questionna le réel et la nature du temps qu’il ne concevait pas comme une ligne droite mais sous la forme d’un cercle. Alors Benayoun sème le trouble dans nos esprits et nous fait voyager sans bouger de nos fauteuils.

La portée métaphysique et poétique de ce film, mise en valeur par les audaces formelles du réalisateur, parle peut être même davantage au spectateur de 2013 abreuvé de stimuli sensoriels qu’à celui des années 60. Fabrice du Welz, un réalisateur contemporain venu de Belgique ("Colt 45" avec Joey Star et Gérard Lanvin, "Alleluia" avec Helena Noguerra) et désormais réclamé par Hollywood s’inscrit dans le sillage ouvert par Benayoun. Quand le cinéaste d’outre Quiévrain affirme: "En règle générale, je chéris au cinéma toute forme d’altérité de la réalité. Cela ne m’intéresse pas de voir ce qui se passe chez mon voisin du dessus…", l’on pourrait croire qu’il parle de "Paris n’existe pas".

"Paris n’existe pas" est un film au sein duquel se télescopent, passé, présent et futur et qu’il convient d’apprécier ici et maintenant. Suivez mon conseil, vous ne regretterez pas!


14/10/2013



Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Saâdane Afif - 06/12/2017

Les faces d'Albé - 27/11/2017

Le Louvre du désert - 25/11/2017

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :