Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Prix littéraire ESJ Paris - Maison Blanche: Delphine Minoui remporte la première édition


Le 11 avril 2016, le jury du Prix littéraire ESJ Paris - Maison Blanche a dévoilé le nom de sa lauréate. C'est la journaliste Delphine Minoui qui remporte la première édition pour son ouvrage "Je vous écris de Téhéran", paru aux éditions du Seuil.


Delphine Minoui à la remise du prix littéraire ESJ Paris - Maison Blanche. Image originale: page Facebook de Delphine Minoui.
Delphine Minoui à la remise du prix littéraire ESJ Paris - Maison Blanche. Image originale: page Facebook de Delphine Minoui.
prix_esjp___maison_blanche.mp3 Prix ESJP - Maison Blanche.mp3  (90.61 Ko)

C'est au cours d'une cérémonie au sein du restaurant Maison Blanche (15 avenue Montaigne, Paris 8e) que le jury, présidé par André Bercoff, s'est réuni une dernière fois afin de dévoiler le nom du lauréat de cette première édition.

Les dix-neuf ouvrages initialement sélectionnés se devaient de remplir quelques critères: avoir été publiés en 2015 et écrit en langue française mais surtout être le résultat d'un travail journalistique (investigation, récit, essai, biographie...).

Après trois rencontre, le jury a finalement arrêté sa décision sur le livre de Delphine Minoui "Je vous écris de Téhéran". Dans son récit, rédigé comme une longue lettre à son grand-père, la journaliste franco-iranienne, qui a passé une dizaine d'année en Iran comme correspondante pour différents médias et a remporté le prix Albert Londres, mêle son histoire personnelle à ses reportages pour donner une vision actuelle et intimiste de l'Iran.

Les éditions du Seuil, chez qui l'ouvrage est publié décrivent ainsi le récit "Avec elle, on s’infiltre dans les soirées interdites de Téhéran, on pénètre dans l’intimité des mollahs et des miliciens bassidjis, on plonge dans le labyrinthe des services de sécurité, on suit les espoirs et les déceptions du peuple, aux côtés de sa grand-mère Mamani, son amie Niloufar ou la jeune étudiante Sepideh. La société iranienne dans laquelle se fond l’histoire personnelle de la reporter n’a jamais été décrite avec tant de beauté et d’émotion".

Créé en 2016, le Prix littéraire ESJ Paris - Maison Blanche n'aura pas seulement couronné Delphine Minoui mais également Camilla Panhard qui a obtenu le "Prix cœur de cœur" pour son livre "No Women's Land" aux éditions des Arènes.



17/04/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Saâdane Afif - 06/12/2017

Les faces d'Albé - 27/11/2017

Le Louvre du désert - 25/11/2017

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :