Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Roumanie: une expulsion forcée de Roms à Cluj-Napoca déclarée illégale

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 11/01/2014 (dernière modification le 10/01/2014)

Le Centre européen des droits des Roms (CEDR) et Amnesty International saluent la décision du tribunal de Cluj-Napoca, qui a estimé que l’initiative prise par le maire d’expulser de force quelque 300 Roms pour les réinstaller sur un site voisin d’une décharge était illégale.


roumanie_7.mp3 Roumanie.mp3  (222.65 Ko)

Cette juridiction a ordonné aux autorités municipales de verser des dommages et intérêts aux requérants roms pour leur expulsion et leur réinstallation à Pata-Rât, ainsi que pour les conditions inadaptées de cet hébergement. Elle a également demandé que la ville fournisse aux requérants un logement décent conforme aux normes minima définies par le droit roumain. Sa décision peut encore faire l’objet d’un appel.

Le CEDR a apporté son soutien à un cabinet d’avocats local, Podaru, Buciuman et associés, pour qu’il se charge de ce dossier au nom d’environ 200 requérants roms, et il a auparavant aidé la communauté concernée à monter une association pour défendre ses droits.

"En tant que directeur de l’association qui représente les intérêts de la communauté expulsée de Coastei, j’exprime ma gratitude envers la justice roumaine car elle a examiné les éléments présentés et ne s’est pas contentée de prendre en compte les intérêts politiques", a déclaré Florin Stancu, directeur exécutif de l’Association des Roms de Coastei.

Claudia Greta, militante des droits des Roms et membre de l’Association des Roms de Coastei, a ajouté: "Cette décision est très importante car nous nous battons sans cesse depuis trois ans maintenant. Nous avons enfin obtenu un résultat favorable et nous voyons que la justice peut être équitable en Roumanie. Malgré le traumatisme de l’expulsion, ce jugement nous donne la force de continuer à défendre nos droits, qui ont été bafoués en décembre 2010. Nous continuerons de nous battre jusqu’à ce que nous puissions revenir en ville, d’où nous sommes originaires."

Le CEDR et Amnesty International appellent désormais la municipalité à mettre en œuvre sans délai le jugement.









Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du PodCast Journal





Les derniers articles

Les dernières actus du Danemark

02/11/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Hongrie

29/10/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Russie

18/10/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus du Luxembourg

17/09/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Suède

10/09/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Grèce

21/08/2018 - Podcast Journal




Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          



Facebook