Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Royaume-Uni: La criminalité d'entreprise

Communication de notre partenaire


De façon surprenante, les autorités britanniques ont reconnu qu'elles ne disposaient pas des outils, des moyens ni des compétences nécessaires pour enquêter sur le rôle du géant du négoce de marchandises Trafigura dans le déversement de déchets toxiques en Côte d'Ivoire.


royaume_uni_criminalite_entreprise.mp3 Royaume Uni criminalite  (167.96 Ko)

Elles ont fait cette annonce après avoir reçu d'Amnesty International un mémoire et un dossier de 5.000 pages contenant de nombreux éléments tendant à prouver que le personnel de Trafigura basé à Londres avait peut-être organisé de façon intentionnelle le déversement des déchets en question dans la capitale de Côte d'Ivoire, Abidjan, en août 2006.

À la suite de ce déversement, plus de 100.000 personnes avaient consulté un médecin en raison de différents problèmes de santé. Les autorités ivoiriennes ont fait état d'au moins 15 morts.

"Il est vraiment scandaleux que les autorités britanniques n'aient pas les outils, les compétences ou les moyens nécessaires pour enquêter sur cette affaire. Cela revient à donner carte blanche aux multinationales pour commettre des crimes à l'étranger", a déclaré Lucy Graham, conseillère juridique au sein de l'équipe Responsabilité des entreprises en matière de droits humains d'Amnesty International.



01/08/2015










Retrouvez le Podcast Journal :