Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Russie: La chasse aux sorcières de Poutine

Communication de notre partenaire


Le bilan en matière de droits humains de cette première année du troisième mandat de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie a été caractérisé par des violations systématiques des droits à la liberté d'expression, de réunion et d'association et par un mépris flagrant à leur égard. C'est ce que déclare Amnesty International dans un rapport publié le 24 avril 2013.


ru_1.mp3 Russie.mp3  (395.3 Ko)

La vague de contestation déclenchée par les élections à la Douma en décembre 2011 et par l'interversion des fonctions de Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev, en mai 2012, a donné lieu à toute une série de restrictions à ces droits. Deux nouvelles lois ont été adoptées et 11 ont été modifiées dans le cadre d'une vaste répression lancée contre la dissidence, les critiques et les protestations.

Dans son rapport, intitulé "Freedom under threat: The clampdown on freedom of expression, assembly and association in Russia", Amnesty International analyse l'évolution de la législation russe et donne des informations sur des cas où ces nouvelles lois ont été appliquées en violation des obligations légales internationales du pays.

"Ces récentes initiatives en matière de législation ont officiellement pour but garantir l'ordre public et la protection des droits des citoyens. Or, c'est l'inverse qui s'est produit: l'an dernier, des personnalités éminentes ayant critiqué le gouvernement, des voix de l'opposition, des organismes de surveillance et de simples citoyens manifestant contre une vaste gamme de sujets ont tous assisté, au fil des mois, à une restriction de leurs droits", a déclaré John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale.

En juin 2012, des modifications à la loi fédérale relative aux rassemblements instauraient des procédures d'approbation excessivement lourdes et un net renforcement des peines réprimant les infractions administratives. Elles imposaient des charges supplémentaires aux organisateurs des rassemblements et les rendaient davantage responsables des actions de ceux qui y participaient. Les manifestations étaient régulièrement interdites, ou dispersées au mépris de la loi. Le recours par la police à une force excessive et les arrestations arbitraires ont marqué plusieurs manifestations, notamment celles des places Pouchkine et Loubianka en mars 2012, celle de la place Bolotnaïa en mai ainsi que celles organisées par le mouvement Stratégie 31 et les marches populaires de mai 2012.

Dans une terminologie rappelant délibérément la guerre froide, une loi adoptée en 2012 exige des organisations recevant des fonds de l'étranger de se décrire elles-mêmes comme des "agents étrangers" si elles envisagent de mener des "activités politiques", qui ne répondent quant à elles à aucune définition. Cette loi, ainsi que la récente loi "Dima Yakovlev", imposent des limites au financement des ONG par les États-Unis ainsi qu'à la possibilité pour les ressortissants états-uniens de travailler pour des organisations actives en Russie. De ce fait, ces textes restreignent la liberté d'association, ce qui n'est pas conforme aux normes internationales en matière de droits humains.

Une série de contrôles – plus de 200 ONG y ont été soumises depuis le début de l'année, dans 50 régions du pays –, visant tous les groupes russes de défense des droits humains les plus en vue, semblent avoir lancé le processus de mise en application de cette loi.

03/05/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :