Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Gustave Munezero

SECURITE ETRANGERE: Les rebelles islamistes somaliens (El Shabab) doublent leur effort


Ce samedi soir le 20 juin 2009, le contingent burundais en Somalie a déclaré à travers son porte-parole le Colonel CIZA Justace que les El Shabab sont désormais sous le haut commandement du mouvement d’Ousama Ben Laden.


SECURITE ETRANGERE: Les rebelles islamistes somaliens (El Shabab) doublent leur effort
Pour le porte parole, l’AMISOM (mission de l’Union Africaine en Somalie) composée par les Burundais et les Ougandais a du mal à mobiliser ses terroristes car leur mission est de protéger les institutions et venir en aide à la population en leur apportant quelques actions humanitaires comme la distribution des vivres, de l’eau et quelques soins de santé. Le contre attaque ne leur est pas accepter. « Nous sommes obligés d’attendre et de nous défendre en cas de besoin. Même si on les voit à quelques mètres du camp nous ne pouvons pas réagir » a déclaré le Col CIZA.

Le gouvernement somalien a lancé un appel aux pays voisins comme le Kenya et la Djibouti de donner un coup de main au gouvernement.

Les deux seuls pays contributeurs de troupes ont, par ailleurs, exigé de l’UA du matériel adapté en quantité suffisante et des moyens financiers conséquents pour mieux accomplir leur délicate mission en terre somalienne qui n’est pas du tout facile à s’adapter (les troupes Américains s’en souviennent encore).

Le Burundi et l’Ouganda avaient menacé d’enlever leurs troupes. Dans une réunion conjointe des ministres de la défense de ces deux pays et est sortie une déclaration. "Si nos doléances ne sont pas satisfaites, il est normal que nos troupes seront retirées", a clairement signifié le ministre burundais de la Défense. "Notre retrait précipité risquerait de créer un désastre sans précédent en Somalie", a-t-il averti.

L’envoi de troupes burundaises a toujours provoqué des polémiques dans les milieux burundais et les uns ne comprennent pas le motif d’envoyer les Burundais dans ce pays.

23/06/2009








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :