Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Serge Mathias Tomondji

Salut culturel et cultures salutaires


Cela ne vous aura certainement pas échappé, mais l’Afrique, notre cher continent, est en pleine effervescence culturelle! Que de festivals, en effet, pour dessiner, magnifier et sublimer cette Afrique éternelle, à la fois jeune et vieille, infiniment contrastée, plurielle, mais magnifiquement unitaire, valeureuse, chaleureuse! Alors que la 21e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) vient de se terminer, je me réjouis que la culture restera au cœur de l’actualité du continent tout au long de cette année 2009, et même au-delà.


www.panafalger2009.dz
www.panafalger2009.dz
Tout d’abord, Alger, la capitale de la République algérienne démocratique et populaire s’organise pour recevoir, en juillet prochain, plus de 5 000 hôtes en provenance des quatre coins du continent et de la planète, pour célébrer ce que Francophones, Anglophones, Lusophones et Arabophones d’Afrique partagent et partageront toujours ensemble: un lien culturel inaltérable, qui souligne une identité globale, propre. Après quarante ans, la deuxième édition du Festival culturel panafricain d’Alger (la Panaf) devrait, enfin, redonner à ce continent malade de ses contradictions et de ses guéguerres malsaines – enfin, je l’espère! – une raison supplémentaire de repenser son unité, à travers le prisme saisissant de ses multiples facettes culturelles, aussi riches les unes que les autres.

Je suis fondé à croire que l’année 2009, qui consacre le quarantième anniversaire du Fespaco, temple incontournable du cinéma africain, avec ses insuffisances, ses faiblesses et ses forces, restera aussi, a posteriori, l’année de la renaissance culturelle du continent. Je le crois d’autant plus qu’après des années de tergiversations, de reports et de doute, le troisième Festival mondial des arts nègres (Fesman III) se tiendra enfin en décembre, à Dakar, capitale du Sénégal. L’enthousiasme quasi-général, que j’ai pu lire sur les visages et dans les propos des uns et des autres, à la faveur du lancement, le 1er mars 2009, des rencontres préparatoires de ce grand rendez-vous de l’universel, m’inclinent à cet optimisme de bon aloi qui devrait sanctionner, chez nous, les faits et les gestes dignes d’intérêt et porteurs d’espoir.

En ces temps troublés où la politique tient le pavé de la déception générale et où l’économie caracole en tête des hit-parade de l’incertitude, il est bon, je crois, que l’on se cramponne, à nouveau sur l’essence même de notre être, sur nos cultures, riches, vivantes et généreuses, pour tracer les sillons d’une aube véritablement nouvelle, plus radieuse, parce que plus intégrée à nos valeurs, us et coutumes…

11/03/2009




1.Posté par barray le 12/03/2009 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour

Absolument d'accord avec votre analyse et optimisme que je partage de coeur et d'esprit.

OU...  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :