Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Collectif VAN

Taner Akçam : Les événements de 1915

Vos articles dans votre Podcast Journal


Lors d’une conférence tenue dans la salle de conférence du diocèse arménien de Téhéran, Taner Akçam, l’historien et intellectuel turc, professeur à l'Université Clark (USA) a présenté ses approches sur le génocide arménien, sur l'histoire sombre de la Turquie.


Taner Akçam : Les événements de 1915
Selon l'auteur du livre "Un acte honteux", la Turquie doit reconnaître ce chapitre sombre de son histoire, après quoi les relations arméno-turques pourraient s’améliorer. Il a ajouté "Le génocide arménien doit être qualifié de génocide, et non pas de massacre, tuerie ou autre chose, je dirais que si l’on évite le mot génocide pour désigner les événements de 1915, dans ce cas-là, il faut dire qu’aucun génocide n’a existé au monde. Je pense que les choses devraient être appelées par leur nom, pour que nous puissions les traiter correctement." Le Collectif VAN vous présente la traduction de cet article en arménien publié sur le site Tert.am le 23 juin 2010.



Taner Akçam : "Les événements de 1915 sont un génocide"

Le 23 juin, une conférence de Taner Akçam, intellectuel turc, professeur à l'Université Clark, a eu lieu dans la salle de conférence du diocèse arménien de Téhéran.

Ainsi qu’il était indiqué dans l’hebdomadaire "Arax", Taner Akçam a indiqué que le livre « A Shameful act » (« Un acte honteux ») est consacré au génocide arménien, à l'histoire sombre de la Turquie.

"Mes seuls espoirs et rêves sont que la Turquie reconnaisse ce chapitre sombre de son histoire, après quoi les relations arméno-turques pourraient s’améliorer", a déclaré Akçam. Il a ajouté : "Le génocide arménien doit être qualifié de génocide, et non pas de massacre, de tuerie ou d’autre chose, je dirais que si l’on évite le mot génocide pour désigner les événements de 1915, dans ce cas-là, il faut dire qu’aucun génocide n’a existé au monde. Je pense que les choses devraient être appelées par leur nom, pour que nous puissions les traiter correctement."

"Lorsque nous parlons du passé, nous cherchons à parvenir à la paix, à l'amitié et non à l’hostilité", a-t-il dit.

Soulignant que le processus de reconnaissance du génocide arménien doit être poursuivi sur la scène internationale et devant les parlements étrangers, Taner Akçam a dit : "Auparavant, je considérais comme incorrecte la reconnaissance du génocide par les parlements étrangers, je pensais que l'intervention extérieure pouvait compliquer les relations turco-arméniennes, mais aujourd'hui je crois que sans cette pression extérieure la Turquie n’acceptera pas cette réalité historique et qu’aujourd'hui les Arméniens doivent poursuivre ce chemin unique en soulevant la question arménienne devant les parlements de différents pays."

Selon l'auteur du livre "Un acte honteux", "La connaissance de la réalité historique va rapprocher les gens."

Il a noté que "la Turquie a des problèmes non seulement avec les Arméniens, mais aussi avec d'autres peuples voisins, les Kurdes, les Grecs, et les Alevis, et ces problèmes peuvent être résolus si l’on en est tout d’abord correctement informé".

Il a également exprimé l'opinion que si l'Iran peut aider la Turquie à reconnaître son histoire, une tâche très importante sera faite.


Traduction Collectif VAN – www.collectifvan.org

26/06/2010



Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :