Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Tueries dans le nord du Nigeria

Communication de notre partenaire


Les attaques menées par des groupes armés islamistes ces dernières semaines dans le nord du Nigeria, qui ont causé la mort de plus de 200 personnes, se font de plus en plus sanglantes et insidieuses, et constituent des crimes contre l’humanité, a déclaré Amnesty International.


nigeria_9.mp3 Nigeria.mp3  (159.59 Ko)

Samedi 15 février, plus de 100 personnes auraient été tuées et des centaines de maisons incendiées lorsque des hommes armés ont mené l’assaut contre les villages de Baga et Izge, dans l’État de Borno. Il s’agit de la plus récente des attaques répertoriées par l’organisation sur place et dans l’État voisin d’Adamawa au cours des trois dernières semaines.

"Ces homicides et le fait que ces groupes armés prennent systématiquement pour cible des personnes ordinaires constituent des crimes contre l’humanité. Les auteurs présumés de ces exactions, y compris les chefs des groupes armés responsables, doivent être traduits en justice dans le cadre de procédures équitables"
, a déclaré Makmid Kamara, spécialiste du Nigeria à Amnesty International.

Mardi 11 février, des hommes armés non identifiés ont tué plus de 50 personnes et brûlé des dizaines de maisons dans le village de Konduga, également dans l’État de Borno. Deux témoins ont déclaré à Amnesty International qu’entre 30 et 40 jeunes filles ont été enlevées et emmenées par ces hommes lors de l’attaque menée contre un établissement secondaire public dans le village. Les agresseurs auraient en outre kidnappé l’infirmière en chef de l’hôpital général de Konduga. On ignore ce qui est advenu des personnes enlevées.

Des attaques similaires ont eu lieu dans des villages des États d’Adamawa et de Yobe, faisant des dizaines de morts, de blessés et de déplacés. Personne ne les a revendiquées.



26/02/2014








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :