Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Tunisie: Libérer la Femen tunisienne

Communication de notre partenaire


Une militante tunisienne âgée de 19 ans, membre du réseau Femen, doit répondre de nouvelles accusations après avoir été condamnée à une amende jeudi 30 mai pour port d'un aérosol lacrymogène.


tuni.mp3 Tunisie.mp3  (208.41 Ko)

Amina Sboui – également connue sous le nom d'Amina Tyler – a été placée en détention provisoire jeudi 30 mai après avoir été accusée de profanation de cimetière, d'appartenance à une organisation criminelle et d'atteinte aux bonnes mœurs, infractions passibles de plusieurs années de prison aux termes du Code pénal tunisien.

Les charges retenues contre elle seraient en rapport avec le fait qu'elle ait écrit le mot "FEMEN" sur un mur d'enceinte du cimetière de Kairouan le 19 mai, jour où Ansar al Charia, un groupe salafiste opposé à l'égalité hommes-femmes, avait appelé ses sympathisants à se rassembler dans cette ville.

"Amina doit être immédiatement remise en liberté. Elle fait actuellement l'objet d'une enquête pour avoir exercé son droit à la liberté d'expression, et ne devrait pas encourir de peine de prison pour cela",
a expliqué Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.

11/06/2013