Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

UE: La politique de l'autruche

Communication de notre partenaire


Environ 300 migrants ont encore péri en haute mer au large de l’île italienne de Lampedusa. "L’Union européenne (UE) et ses États membres doivent avoir honte", a déclaré Amnesty International.


ue_la_politique_de_l__autruche.mp3 UE la politique de l'autruche.mp3  (112.04 Ko)

"Cette nouvelle tragédie réalise nos pires craintes quant à la fin de l’opération italienne de recherche et de sauvetage Mare Nostrum et révèle les conséquences prévisibles de l’absence de solution de remplacement adaptée fournie par l’UE. La crise humanitaire qui a nécessité la mise en place de Mare Nostrum n’a pas disparu. À l’heure où des personnes continuent de fuir la guerre et la persécution, les États membres de l’UE doivent cesser de pratiquer la politique de l’autruche quand des centaines de migrants périssent en mer", a déclaré John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale d’Amnesty International.

Selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le nombre de migrants arrivés clandestinement par la mer en janvier 2015 a augmenté d’environ 60% par rapport au même mois l’an dernier, lorsque Mare Nostrum était en place. Cela montre bien l’absurdité des théories affirmant que cette opération de recherche et de sauvetage - dont la fin a connu un grand retentissement - encourageait les migrants à emprunter ce dangereux itinéraire.

L’opération européenne Triton, censée remplacer Mare Nostrum, n’est pas axée sur la recherche et le sauvetage, n’intervient pas systématiquement dans les eaux internationales et se trouve nettement plus restreinte en termes de capacités.

"L’équation est simple: à mesure que le nombre de migrants empruntant ce périlleux itinéraire maritime augmentera et que les ressources consacrées à la recherche et au sauvetage diminueront, de plus en plus de personnes mourront."



18/02/2015




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :