Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

UN COMPOSITEUR MĖCONNU: Sándor Veress


Le mercredi 9 septembre en l'église Saint-Louis du vieux Toulon, l'assistance a eu le privilège de découvrir les deux quatuors de Sándor Veress.


UN COMPOSITEUR MĖCONNU: Sándor Veress
Il est né le 1er février 1907 à Kolozsvár en Transylvanie, l'actuelle Cluj en Roumanie, a étudié le piano avec Béla Bartók et la composition avec Zoltán Kodály, à l'Académie Franz Liszt de Budapest. Puis il y a enseigné la composition de 1943 à 1948, György Ligeti et György Kurtág furent d'ailleurs ses élèves au cours de ces années-là. L'année suivante, il quitte son pays et s'installe en Suisse où il enseigne à l'Université puis au Conservatoire de Berne où il a eu entre autres pour élève le compositeur Heinz Holliger. Activité qu'il poursuit dans les années 1960 aux États-Unis. Il meurt le 4 mars 1992 à Berne. Veress a composé notamment plusieurs quatuors à cordes, des symphonies, des sonates pour violon et piano et pour violoncelle.
La violoniste Agnès Pyka a fait une partie de ses études à l'Académie de Budapest dont elle est diplômée, premier prix de violon et premier prix de musique de chambre. Elle a découvert par la suite la musique de Veress au Festival de la Roque-d'Anthéron près d'Aix-en-Provence et a souhaité faire connaître ses deux quatuors et les enregistrer avec l'ensemble Des Equilibres qu'elle a fondé en 2006. Ces deux oeuvres, rarement jouées en France n'ont jamais été enregistrées ensemble. Le premier, composé en 1931 a été créé à Prague en 1935, il combine tonalité, écriture dodécaphonique et influence de la musique populaire. Le second, composé en 1936-37, créé à Paris cette année-là, mêle néo-classicisme et musique populaire. Sandor Veress était alors assistant de Bartok et s'intéressait à l'ethnomusicologie.
C'était donc une première. Il est possible de réentendre ces deux oeuvres à l'église saint-Paul du Mourillon à Toulon dans le cadre des Rencontres musicales du Mourillon présentées par l'association Accords en scène. C'est la quatrième édition de ces Rencontres qui proposent des musiques et des musiciens venus de divers horizons et s'attachent à promouvoir la musique de chambre. C'est ainsi que le 25 septembre, on a pu entendre dans cette même église la délicieuse Cecilia Lavilla-Berganza qui, accompagnée par le guitariste Claudio Camisassa a interprété des airs espagnols et argentins, populaires, savants ou savants d'origine populaires. L'originalité de ces Rencontres, c'est qu'elles méritent vraiment ce nom, en effet après le concert les spectateurs sont invités d'une manière fort sympathique à retrouver les artistes autour d'un verre.

Quatuors à cordes N° 1 et 2 de Sándor Veress
Ensemble Des Equilibres
Agnès Pyka et Cécile Gouiran, violons
Magali Demesse, alto
Yannick Callier, violoncelle

Dimanche 27 septembre à 20h30
Eglise saint-Paul
860 bd Jules Michelet
Toulon Le Mourillon
Tél : 04 94 41 06 12

27/09/2009










Retrouvez le Podcast Journal :