Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Un Shiite qui n’est pas du Hezbollah


Quand Moustafa Geha, l’auteur de livres comme “Khomeiny a tué Zarathoustra” et “Le sort de la raison dans l’Islam”, a senti qu’il serait assassiné un jour, il a décidé de donner son nom à son fils avec qui il n’a pu vivre que huit ans.


Tel père tel fils! Photo (C) Ibrahim Chalhoub
Tel père tel fils! Photo (C) Ibrahim Chalhoub
podcast_shiit_pas_du_hezbollah.mp3 Podcast_Shiit_Pas_du_Hezbollah.mp3  (232.67 Ko)

Profitant de l’occasion de la mémoire de l’assassinat de son père, le jeune Moustafa Geha diplômé en sciences politiques et propriétaire d’une maison d’édition et d’un centre d’études politiques et stratégiques, a pris la résolution de sortir de l’ombre pour dénoncer à travers le système judiciaire ceux qui ont été derrière la mort de l’homme qui l’a emmené à l’école pour la dernière fois il y a vingt ans.
Ceux qui l’ont tué étaient bêtes. Ils ont pu annihiler le corps mais pas la pensée, a dit le jeune Moustafa.

Durant l’entretien, Moustafa était calme mais ferme. Dans ses yeux il y avait certainement une rancune qui planait sur des faits cachés depuis janvier 1992. C’est un nom et une cause. Il n’y aura pas de retour ou de négociation.

Moustafa Geha, le penseur shiite libanais, était contre la limitation du shiisme au Hezbollah et contre le régime syrien et ses alliés, dans le temps, au pays du Cèdre. Il a voulu promouvoir un Liban dans lequel les citoyens sont des Libanais et non pas des musulmans et des chrétiens. La plupart de ses livres ont été bannis et confisqués par les services de sécurité parce qu’ils critiquaient le fondamentalisme religieux – des versets sataniques pour ceux qui voulaient garder toute vérité dans le noir.

Et en réponse à la question de l’existence de menaces et de la possibilité d’une répétition de l’acte mortel, le jeune Moustafa a été clair et décisif: Ils n’arriveront jamais à se débarrasser de l’esprit de Moustafa Geha…

Ibrahim Chalhoub
Correspondant - Photographe En savoir plus sur cet auteur
18/01/2012




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :