Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Un avocat saoudien condamné à une peine d'emprisonnement pour avoir demandé des réformes

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 06/11/2013 (dernière modification le 05/11/2013)

La décision rendue mardi 29 octobre par un tribunal pénal de Djedda, qui a prononcé une peine d’emprisonnement à l’encontre d’un éminent avocat spécialiste des droits humains parce qu’il a signé une déclaration réformiste il y a deux ans, témoigne une nouvelle fois de la nature arbitraire de la justice saoudienne, a déclaré Amnesty International.


a_5.mp3 Arabie_saoudite.mp3  (250.41 Ko)

L’avocat Waleed Abu al Khair, spécialisé dans la défense des droits humains, a été condamné à trois mois de prison pour offense au pouvoir judiciaire saoudien. Les charges retenues contre lui découlent principalement du fait qu’il a signé en 2011 une pétition critiquant la dureté du traitement réservé par les autorités saoudiennes à 16 réformistes.

"Ce procès est un nouvel exemple montrant que les autorités utilisent abusivement la justice pour museler les opposants pacifiques en Arabie saoudite", a souligné Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

"Ce verdict et cette condamnation doivent être annulés, et les poursuites abandonnées. Amnesty International considère que toute personne emprisonnée pour le seul fait d’avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression est un prisonnier d’opinion qui doit être libéré immédiatement et sans condition."









Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook