Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
Média d'information international diffusé en podcast !
Facebook
Twitter
Instagram
Newsletter
 

Une première au musée du Louvre


Par Rédigé le 08/06/2021 (dernière modification le 09/06/2021)

Laurence des Cars dirigera la prestigieuse institution à partir du 1er septembre prochain. Elle succédera ainsi à Jean-Luc Martinez qui termine son second mandat et n’a pas été reconduit. Il sera le premier ambassadeur pour la coopération internationale dans le domaine du patrimoine.



Henri Loyrette, président du Louvre de 2001 à 2013 se dit «très heureux pour elle, mais aussi pour le musée». Et il ajoute «C'est vraiment quelqu'un de remarquable, et c'est une chance pour le Louvre, car elle a toutes les qualités d'organisation qu'il faut – elle l'a du reste prouvé durant cette période compliquée –, mais aussi l'envergure scientifique qui correspond au profil. J'aimerais aussi saluer son ouverture d'esprit».
Née Laurence Élisabeth de Pérusse des Cars le 13 juin 1966, elle est la fille du journaliste et écrivain Jean des Cars et la petite-fille de Guy des Cars qui fut au siècle dernier un célèbre romancier à succès. Elle étudie l’histoire de l'art à l’Université Paris IV-Sorbonne et à l'École du Louvre, puis ià l'École nationale du patrimoine.

Dans le jury du concours de conservateur, Henry Loyrette qui présida le musée d'Orsay de 1994 à 2001, avait remarqué Laurence des Cars et lui proposa de le rejoindre. Elle est nommée en 1994 et restera au musée d’Orasay jusqu'en 2007. Elle dira que ces «premières années sont celles où j’ai construit intellectuellement et professionnellement une vision ouverte et complète de mon métier dans l’approfondissement d’un champ scientifique, le goût du travail en équipe et une première compréhension des enjeux internationaux du monde muséal». Elle devient alors directrice scientifique de l'agence France-Muséums chargée du développement du Louvre Abou Dhabi. En 2011, elle est conservateur général du patrimoine et directrice du musée de l'Orangerie en janvier 2014.

Le 27 février 2017, elle est nommée par le président de la République, présidente du musée d'Orsay et un peu plus tard du musée de l'Orangerie. Elle y a parfaitement réussi, le nombre des visiteurs est passé de 3,8 millions de visiteurs à 4,7 millions et ceci malgré une augmentation du prix du billet. Elle y a organisé plusieurs expositions qui ont connu le succès mais la plus réussie a certainement été en 2019 «Le modèle noir de Géricault à Matisse» qui mêlait harmonieusement art et littérature et a attiré quelque 5000.000 visiteurs.
Cette spécialiste de l'art du XIXe et du début du XXe siècle est l’auteur de nombreuses publications.

Sa nomination à la présidence du usée du Louvre est donc le couronnement de cette brillante carrière. Pour ce nouveau poste, elle a un projet «Louvre 2030» qu’elle résume «Le musée peut s’ouvrir au monde d’aujourd’hui tout en nous parlant du passé, en donnant une pertinence au présent par l’éclat du passé. Il a beaucoup à dire à la jeunesse. C'est une chambre d'écho de la société». Elle se propose aussi d’ouvrir un neuvième département consacré aux arts de Byzance actuellement disséminés dans le musée.
Jean-Luc Martinez restera à son poste jusqu’au 1er septembre pour finir de préparer l’exposition «Paris-Athènes, naissance de la Grèce moderne, 1675-1919».

On ne connaît pas encore le nom de la personne qui succédera à Laurence des Cars à Orsay-l’Orangerrie.







ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | ÉDUCATION | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | JEUNES | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR





Recherche



Les derniers articles