Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 

La guerre des bières aura-t-elle lieu?  11/02/2017

La guerre des bières aura-t-elle lieu?
Sur les terres de la minorité magyare de Roumanie est brassée une bière locale artisanale dénommée Csiki. Produite en "terre des Sicules" elle n'a pas l'heur de plaire au groupe néerlandais Heineken. Et le gouvernement hongrois vole au secours de ses compatriotes de Roumanie. Tout s'est envenimé depuis que Heineken Roumanie a gagné son procès contre une petite manufacture de bière installée dans la partie orientale de la Transylvanie. Jeudi 9 février 2017 le cabinet de Viktor Orbán a accusé le brasseur néerlandais d'avoir une attitude "injuste, indigne et anti-hongroise", et déclare que "tous les Hongrois devraient s'unir contre cela". Heineken a récemment obtenu d'un tribunal roumain que le nom Csiki soit interdit, car il ressemble à sa marque Ciuc commercialisée en Roumanie depuis 2003.
Rappelons que du fait des traités qui ont suivi la Première Guerre mondiale, environ 1,2 million de Hongrois vivent en Roumanie et constituent la plus importante minorité de ce pays de 20 millions d'habitants. Elle est représentée politiquement par l'Union démocratique des Magyars de Roumanie, UDMR. Les organisateurs du festival hongrois de musique métal RockMaraton dont l'édition se tient à Pécs (sud de la Hongrie), ont annoncé qu'ils ne vendraient pas de bière produite par Heineken. Quant au fabricant de la bière Csiki, il veut porter l'affaire devant la justice européenne.
Fin 2016, le ministère hongrois des Affaires étrangères avait interdit à ses diplomates d'assister à la fête nationale roumaine, le 1er décembre. Décision qui avait suscité quelques remous.








Dans nos blogs :

TEREZA Kesovija concert-événement

La grande star de la chanson célébrera six décennies de carrière franco-croate avec son fidèle public le 19 février 2018 à Zagreb...

Chien protecteur d’œuvres d'art

Le musée des Beaux-arts de Boston tente actuellement une expérience peu commune. Il a décidé de former un chiot de la race braque de Weimar...



Retrouvez le Podcast Journal :