Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Recherche sur ce site avec Google

 

Le viager a toujours des adeptes  02/08/2018

Le viager a toujours des adeptes
Lucette Destouches, âgée de 106 ans depuis le 20 juillet 2018, vend sa maison en viager. La veuve de Louis-Ferdinand Destouches, plus connu sous le nom de Céline est couverte de dettes, des arriérés fiscaux et une série d'impayés à l'Urssaf qui l’empêchent de percevoir sa pension. Avec le bouquet, somme versée au comptant par l’acheteur, et la rente viagère, Lucette Destouches pourra rémunérer les trois personnes qui s’occupent d’elle à tour de rôle. C'était la seule solution pour pouvoir finir paisiblement ses jours dans le pavillon où elle réside depuis 67 ans, à Meudon (Hauts-de-Seine, France).
C’est en effet en 1951 qu’elle s’installa avec Céline dans ce pavillon Second Empire au 25 bis route des Gardes, en lisière de la forêt. Décédé à Meudon le 1 juillet 1961, à 67 ans, Céline est enterré au cimetière des Longs Réages de la commune. Le moment venu, sa veuve reposera auprès de lui. Et comme on ne peut tout prévoir, elle a fait graver: "Lucie Destouches née Almansor 1912-19.."
En 1935, Lucette Almansor avait rencontré Céline encore tout auréolé du succès de "Voyage au bout de la nuit", prix Renaudot 1932. Ils s’étaient mariés en 1943. Ensemble, ils connurent la fuite à Sigmarigen, l’exil au Danemark avec le chat Bébert dans la musette puis l‘amnistie et le retour en France en 1951, ainsi que l’installation à Meudon. Céline y exerçait sa profession de médecin pendant que Lucette donnait des cours de danse classique.
Il y quelques mois, aux Éditions Taillandier paraissait "Madame Céline" de David Alliot, grand spécialiste de l’écrivain.