Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

Nice se rappelle l’été 1944  27/08/2020

Le président de la República de Nissa, Cristòu Daurore, et le président de la Republica Federala Occitana, Ciril Joanin, invitent leurs compatriotes à observer une minute de silence ce vendredi 28 août à 12h. En hommage aux femmes et aux hommes qui ont participé à la Libération de Nissa de l'occupation nazie le 28 août 1944. Il y a 76 ans. Les deux hommes pensent qu'il est important de garder dans la mémoire collective ceux qui ont eu le courage de se prendre en main sans attendre l'armée des alliés.
Ce jour-là, 34 d'entre eux y ont perdu la vie et il y eut plus de 280 blessés. A ces victimes, il faut ajouter les bombardements alliés du 26 mai 44 qui fit 300 victimes et des centaines de blessés, Séraphin Torrin et Ange Grassi qui ont été pendus le 7 juillet par les Allemands, aux réverbères des arcades de l’actuelle avenue Jean Médecin, les fusillés du quartier de l'Ariane le 22 juillet et le 15 août, 25 personnes, 23 résistants et deux collaborateurs. Héroïsme de la population de Nice qu’a souligné le général de Gaulle de passage dans la ville le 9 avril 1945. Place Masséna il a déclaré "Nice, le 28 août 1944, par l'héroïque sacrifice de ses enfants, s'est libérée de l'occupant. Nice libérée, Nice fière, Nice glorieuse!".

La Republica Federala Occitana s'associe également à cet hommage à Nissa, il est rappelé que ses représentants se sont déplacés à Tulle le 31 juillet 2014 afin d'honorer les 99 victimes pendues par les nazis. Le 1er août 2014, le maire d'Oradour-sur-Glane représenté par le conseiller municipal Michel Pailler, a souhaité s'associer à cet hommage en Limousin aux 642 victimes des nazis. Enfin le 17 août 2014 , un hommage a été rendu à Toulon au débarquement des troupes alliées.
 






Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        



Facebook