Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Recherche sur ce site avec Google

 

Quand Velázquez sauve une ville espagnole  05/09/2018

Quand Velázquez sauve une ville espagnole
El Ferrol, agglomération du nord-ouest de l'Espagne que d’aucuns ont rebaptisée la "Detroit" du pays souffre du déclin de ses chantiers navals. Depuis 1981, la ville qui a vu naître Francisco Franco Bahamonde le 4 décembre 1892 et s’est appelée El Ferrol del Caudillo de 1938 à 1982, comptait quelque 67.000 habitants et en a perdu plus de 20.000, selon l’Institut de statistiques de Galice. Entre 1998 et 2017, le nombre des personnes de moins de 30 ans a baissé de près de 47%. Mais Eduardo Hermida, 52 ans, n’accepte pas la mort de son quartier de Canido. Aussi a-t-il peint sa version des "Ménines" de Velázquez sur un mur. Protestation qui a donné lieu à un festival redonnant de l’espoir à la ville. Depuis 2008 des amis d’Eduardo Hermida l'ont imité et des artistes du monde entier sont venus les rejoindre. Ce festival a maintenant lieu tous les ans, de nouveaux habitants se sont installés à Canido, des touristes ont fait leur apparition et des croisiéristes s’arrêtent désormais au Ferrol et viennent à Canido voir ces différentes versions des "Ménines", il y en a environ 240, de toutes les tailles et de toutes les couleurs.
Le festival est maintenant parrainé par des marques. Des artistes venus de toute l'Espagne s'activent sur des murs où s’affiche un M jaune indiquant qu'ils peuvent y peindre.
El Ferrol n’est pas le seul exemple de revitalisation par l'art, le village de Fanzara, à une centaine de km de Valence, a lui aussi pu renaître grâce aux œuvres d'artistes urbains venus du monde entier.