Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

Victoires de la musique classique  24/02/2020

Leur 27e édition s'est déroulée dans la soirée du vendredi 21 février, à l'Arsenal de Metz, ce bâtiment militaire devenu grâce à l’architecte espagnol Ricardo Bofill un temple incontournable de la musique classique. L'Orchestre national de Metz dirigé par David Reiland son directeur musical et chef d'orchestre permanent avait pour tâche d’animer la soirée. Judith Chaine productrice de France Musique et Leïla Kaddour Boudadi de France Télévisions étaient chargées de présenter la soirée retransmise en direct sur France 3 et France Musique.
Au palmarès figurent des valeurs confirmées telles que la mezzo Karine Deshayes et le ténor Benjamin Bernheim, récompensés dans la catégorie Artiste lyrique de l’année. La Victoire d’honneur a été attribuée à la soprano russe Anna Netrebko et au contreténor Philippe Jaroussky dont la réputation n'est plus à faire. La soprano Marie Perbost est reconnue Révélation artiste lyrique. La Révélation soliste instrumental est revenue au hautboïste Gabriel Pidoux âgé de 23 ans, il souhaite donner ses lettres de noblesse au répertoire pour instruments à vents dans les salles de concert. Camille Pépin, 29 ans a été nommée dans la catégorie Compositeur: avec The Sound of Trees, pour clarinette, violoncelle solo et orchestre - en l'occurrence celui de Picardie. Elle est actuellement compositrice en résidence au Festival international de musique de Besançon.
Mais la vedette de la soirée fut incontestablement le pianiste Alexandre Kantorow, lauréat en juin dernier du prestigieux Concours Tchaïkovski et de la médaille d'or, premier Français à l’obtenir. Lors de la finale, il avait interprété le Concerto pour piano No. 2 de Tchaïkovski et le Concerto pour piano No. 2 de Brahms, avec l'Orchestre symphonique de Russie Evgeny Svetlanov, dirigé par Vasily Petrenko. Ce jeune homme d'à peine 23 ans a de qui tenir, il est le fils du célèbre violoniste et chef d'orchestre Jean-Jacques Kantorow. II a été doublement récompensé, Soliste instrumental et Meilleur enregistrement avec les concertos pour piano 3, 4 et 5 de Saint-Saëns (Bis). Ce dernier en fa majeur est dit l’Egyptien, il fut achevé au Caire en 1896.
Un hommage particulier fut rendu aux deux grandes artistes qu'étaient Jessye Norman et Mirella Freni récemment décédées. La première le 30 septembre 2019 et la seconde le 9 février 2020.
A noter aussi que Florent Charpentier, clarinette solo, a pris la parole au nom de l'Orchestre national de Metz et plus généralement des musiciens. Il a attiré l'attention de l'assistance sur la question de la réforme des retraites et rappelé qu'elle engendrerait pour les musiciens une perte de "plus de 1.000 euros par an". Et a conclu son intervention par "Ne vous étonnez donc pas de les voir de nouveau mobilisés".










Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook