Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Maryse Duilhé, Eva Esztergar
18/06/2016

Histoires courtes en podcast: Alerte suicide sur Facebook


Maryse et Eva racontent l'implication du plus grand réseau social dans la prévention des actes de désespoir.


bouton_suicide.mp3 Bouton suicide.mp3  (4.21 Mo)


Le bouton anti-suicide récemment installé n'est pas nouveau pour tout le monde puisqu'il était déjà disponible en test pour les internautes anglophones, puis lancé en février 2016 aux États-Unis. Après des résultats positifs outre-atlantique, il est déployé désormais dans le monde entier, soit à plus d'un milliard d’utilisateurs. Il se présente sous la forme d’un simple menu déroulant.

L'outil fonctionne de manière très simple selon le communiqué des créateurs: "Si quelqu'un sur Facebook remarque une menace directe de suicide ou d'automutilation, nous l'encourageons à contacter les urgences immédiatement". De son côté, l'ami en détresse qui a été signalé recevra à son profil un cœur bleu, avec un message de soutien indiquant que "Quelqu’un qui a vu tes publications pense que tu ne vas pas très bien. Nous sommes là si tu as besoin d’aide", ainsi que les numéros de services d'assistance et des liens vers des sites de conseil car l’équipe de Facebook a également comme objectif de fournir de l’information préventive pour déjouer l'acte du suicide*.

Elle fait aussi remarquer que l'un des principaux problèmes auxquels font face les lanceurs d'alerte est, qu'ils ne savent pas comment réagir. Ces derniers auront enfin la possibilité de contacter une assistance, composée de plusieurs centaines de personnes spécialement formées, mobilisées à toute heure du jour et de la nuit. D'ailleurs, les plus grands moteurs de recherche proposent aussi des liens d'aide et des numéros d'urgence, dès que l'on indique le mot "suicide".

Cette initiative ne peut qu'être appréciée en cette période de perméabilité des réseaux sociaux face à la violence diffusée gratuitement en vidéo-live. L'un des derniers exemples en est le double meurtre de policiers en France où le meurtrier se revendiquant de Daesh a posté une séquence de 12 minutes, filmée en direct au domicile de ses victimes. La vidéo a tourné en boucle bien trop longtemps sur la plateforme.

Même si le géant américain au logo bleu ne manque pas de rappeler sa coopération dans la lutte contre la propagande djihadiste, sa détermination doit encore se renforcer; un filtrage efficace des contenus de ce type permettra probablement de limiter les dégâts...

* En attendant l'installation sur le réseau Facebook francophone, vous pouvez cliquer ici pour accéder au formulaire "Signaler du contenu de nature suicidaire"




Par Maryse Duilhé, Eva Esztergar (dernière modification le 17/06/2016)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :