Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

A travers champs


Vous intéressez-vous à la flore et particulièrement à la méditerranéenne? Souhaitez-vous en savoir davantage à son sujet? Désirez-vous que vos familiers ou vos amis la connaissent eux aussi? Alors, il est un livre magnifique dont vous ne pouvez ignorer l'existence. "La Flore des Alpes-Maritimes et de la Principauté de Monaco. Originalité et diversité" est aussi riche que les paysages de la zone et il faut apprendre à la préserver au maximum.


Cytisus ardoini. Photo (c) Christophe Franco
Cytisus ardoini. Photo (c) Christophe Franco
flore.mp3 flore.mp3  (497.17 Ko)

Les éditions Naturalia l'ont bien compris qui se sont spécialisées dans son étude et ont déjà publié plusieurs ouvrages tels que l'"Atlas des plantes rares ou protégées des Hautes-Alpes" ou "Le Var et sa flore, plantes rares ou protégées". "La Flore des Alpes-Maritimes et de la Principauté de Monaco. Originalité et diversité", troisième volume, paru cette année, de la collection "Conservatoires botaniques nationaux alpin et méditerranéen" est le fruit d'une collaboration éditoriale entre Naturalia Publications, maison d’édition sise à Turriers dans le département français des Alpes de Haute-Provence et le Conservatoire botanique national méditerranéen qui a été créé le 15 février 1979 à Porquerolles et s'intéresse à la nature des territoires de Languedoc-Roussillon et Provence-Côte d'Azur.
Le département des Alpes-Maritimes est certainement un des plus riches de France en ce qui concerne la flore, cela tient à la variété de ses paysages, situés aux confins des monde méditerranéen et alpin. Des milliers d'espèces sont répertoriées, dont de nombreuses endémiques que l'on ne trouve nulle part ailleurs ou d'autres qui n'existent que dans cette zone. Tout près de là, Monaco connaît les mêmes formes de végétation. Sous la direction de Virgile Noble et Katia Diadema chargés de mission au Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles, et grâce à une équipe d'une quinzaine d'universitaires, botanistes, photographe, aquarelliste, "La Flore des Alpes-Maritimes et de la Principauté de Monaco. Originalité et diversité" nous révèle bien des secrets. Tout au long de 240 monographies, chacune d'entre elles comporte, souvent sur deux pages, une définition savante et commune avec des synonymes, une description, l'aire de répartition générale et locale, l'écologie, la conservation et les menaces. L'ensemble est très richement illustré de cartes et de photographies, de la plante seule et dans son paysage. Au préalable, on se sera familiarisé avec notamment l'histoire de la botanique, l'apparition de la flore, l'évolution des paysages, la végétation méditerranéenne et ses différents étages par exemple. Et pour terminer on aborde la conservation et ses enjeux, on fait également connaissance des organismes qui défendent la flore. Et pour finir on survolera l'abondante bibliographie. Après tout cela, Artemisia insipida, Epipogium aphyllum ou Phedimus stellatus que vous n'aviez pas particulièrement remarquées jusque là, vous seront très familières...
"La Flore des Alpes-Maritimes et de la Principauté de Monaco. Originalité et diversité" est un imposant ouvrage de quelque 500 pages, 473 photographies en couleurs, 41 aquarelles, 254 histogrammes, 377 cartes, 5 tableaux. Il comporte des préfaces d'Eric Ciotti, président du conseil général des Alpes-Maritimes et de Marcel Barbero, professeur émérite des Universités, président du Conseil scientifique régional du patrimoine naturel de la région PACA.

30/12/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

L’avenir en bleu? - 30/05/2018

Morts pour l'ivoire - 15/02/2018

1 2 3 4 5 » ... 24






Dans nos blogs :

Que signifie être végan?

Devenir végan veut dire adopter un mode de vie respectueux des animaux. Cela passe avant tout par une alimentation végétalienne, mais aussi...

Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (suite)

Depuis le 16 février 2018, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza...



Retrouvez le Podcast Journal :