Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actu à la une - Double attentat de Boston: stupeur et interrogations


Le Marathon de Boston a été la cible des poseurs de bombes. Le bilan humain est toujours en évolution, impossible de chiffrer le nombre de morts, de blessés graves, d'amputations, de traumatismes physiques et psychologiques qu’auraient causé les engins meurtriers visant la foule. Il n'y a pas eu de menace avant ni de revendication à ce jour.


La population choquée par la violence des images

double_attentat_boston.mp3 Double_attentat_Boston.mp3  (343.83 Ko)

15 avril 2013 est jour férié dans le Massachusetts, c'est la Journée des Patriotes, il est 14 h 50 à Boston, les derniers marathoniens participant à la course historique sont attendus à la ligne d'arrivée. 4 heures, 9 minutes et 44 secondes après le départ du marathon, le monde entier reçoit par les réseaux sociaux les premières images de la double explosion criminelle qui ensanglante la fête.

A quelques mètres de la ligne d'arrivée du 117e marathon, des scènes d'horreur et de consternation, comme sur ce trottoir de Boylston Street. Le public placé derrière les barrières de sécurité se retrouve projeté à terre par le premier souffle puissant de la déflagration, suivie 12 secondes plus tard de celle du deuxième engin explosif, dans un vacarme assourdissant, comme le rapportent les premiers témoins.

Le FBI, en charge de l'enquête, n'exclut aucune piste terroriste

Les engins explosifs étaient artisanaux, composés notamment de boulons et de billes et même - selon certaines sources locales - de clous. Ils étaient apparemment placés bas, ce qui expliquerait le nombre de victimes touchées aux jambes. Deux autres bombes auraient été trouvées et désamorcées avant qu'elles ne puissent exploser, mais pour l'heure aucune autorité ne le confirme.

Le président Barack Obama, quelques heures après le drame s’adressant solennellement aux Américains depuis la Maison Blanche, a promis que les auteurs du carnage devraient "rendre des comptes". Sans toutefois prononcer le mot "terrorisme" ou "attentat".

Alors que l'enquête officiellement menée par le FBI est bien dirigée sur les deux axes du terrorisme: extérieur et intérieur du pays.

Attentat en rapport avec la date?

Si dans les suppositions envisagées qui auraient pu déclencher cette violence gratuite un 15 avril est cité le dernier jour des déclarations d'impôts pour les citoyens américains, il y a aussi le 15 avril 1986 qui marquait le premier raid américain sur Tripoli (Libye).

Les talibans pakistanais, liés à l’attentat raté à la voiture piégée de Times Square en mai 2010, ont été les premiers à nier toute participation à cette attaque meurtrière de Boston, par la voix du porte-parole du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP) en déclarant: "Nous sommes en faveur des attaques contre les États-Unis et ses alliés, mais nous ne sommes pas impliqués dans cette attaque".


L’épreuve sportive du 15 avril 2013 à Boston faisait partie des six principaux marathons du monde aux côtés de New York, Chicago, Berlin, Tokyo et Londres. C'est dans la capitale anglaise que la course aura lieu le week-end prochain, "avec une sécurité accrue", comme le confirment les organisateurs.

Informations et images supplémentaires




16/04/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 23





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :