Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Actu à la une - G8: pèle-mêle de la Syrie, de l'exception culturelle et de l'évasion fiscale


Par Rédigé le 18/06/2013 (dernière modification le 18/06/2013)

Le sommet du G8 réunit pour 48 heures à Lough Erne (Irlande du Nord) les chefs d’État et de gouvernement de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et de la Russie. Un marathon pour trouver des compromis applicables.


Le dossier de la Syrie sans doute le plus brûlant

g_8.mp3 G_8.mp3  (286.45 Ko)

Au total 36 heures de huit-clos qui laisse juste le mince espoir du maintien possible de la conférence de paix, dite de "Genève 2". Proposée début mai par Washington et Moscou et appuyée par tous les États présents, elle vise à trouver une sortie négociée de la crise syrienne.
Tous conscients que le Président russe arrivait à Enniskillen déterminé à faire barrage concernant la question des livraisons d'armes aux rebelles syriens. Après le tête-à-tête de deux heures hier entre Barack Obama et Vladimir Poutine, les deux présidents n'ont pu afficher que leur désaccord mais ont toutefois déclaré qu'ils allaient "poursuivre les efforts".

L'exception culturelle

La polémique avait démarré en amont de la réunion par la délégation de cinéastes européens, composée de Lucas Belvaux, Costa Gavras, Daniele Luchetti, Dariusz Jablonski, Radu Mihaileanu, Cristian Mungiu, accompagnés par l’actrice Bérénice Béjo. Elle avait rencontré le 11 juin 2013 à Strasbourg le Président de la Commission européenne, José-Manuel Barroso, pour insister sur la nécessité d’exclure l’audiovisuel et le cinéma du projet de mandat de négociation commerciale entre l’Europe et les États-Unis. Cet accord de libre-échange devrait doper les deux économies, qui selon les estimations, représenteraient environ 119 milliards d'euros par an au Vieux continent et 95 milliards par an pour les États-Unis. Face à ces enjeux, si le Président américain semble accepter "l'exception culturelle", il souligne que l'UE devra être plus conciliante dans d'autres domaines, en déclarant: "Il y aura des susceptibilités des deux côtés, il y aura des questions politiques des deux côtés, mais cet accord de libre-échange transatlantique sera l'une de mes priorités, et c'est important que nous conduisions correctement ces négociations. Cela signifie résister à la tentation de réduire nos ambitions ou d'éviter les sujets difficiles juste pour obtenir un accord". Les négociations devraient durer au moins dix-huit mois. Le premier rendez-vous est fixé pour juillet prochain, à Washington.

L'évasion fiscale

La priorité pour le Premier ministre britannique David Cameron est la lutte contre l'évasion fiscale. Il constate que de plus en plus de paradis fiscaux rejoignent la convention multilatérale. Ainsi l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) devrait obtenir le soutien du G8 pour réaliser son étude dans le but d'éviter, à l'avenir, que les multinationales aux activités très lucratives échappent à l'impôt.

A ce menu marathonien du G8 qui s'achève ce soir s'ajoute le terrorisme international et la criminalité transnationale.









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook