Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Alençon: du Col'Orne a jailli de nombreuses couleurs


Par Rédigé le 22/05/2019 (dernière modification le 28/05/2019)

Dans l'Orne, pour la deuxième année consécutive, vendredi 17 mai 2019 s’est déroulé le Col’Orne dans les rues d’Alençon. Organisée par l'association "Les Pieds ornais", cette manifestation sportive, ludique et colorée a rassemblé environ 860 participants et une centaine de bénévoles.


Sport, rires et couleurs contre la sédentarité

Lancé final du Col'Orne 2019. © J. P.
Lancé final du Col'Orne 2019. © J. P.
Le Col'Orne est inspiré par la fête des couleurs hindouiste célébrant le retour du printemps ainsi que la fertilité où les participants s’aspergent de pigments dont chaque couleur revêt une symbolique particulière.

Après une dizaine de minutes d'échauffements en musique, ce sont environ 760 adultes et 100 enfants qui ont prit le départ du parc de la Providence pour 2,5 km de marche ou 5 km de course à pied."Le Col'Orne allie sport, prévention et santé. Ouvert à tous, notre objectif est de réunir un maximum de personnes y compris celles d'un certain âge mais aussi les sportifs, les familles, les groupes de collègues et les étudiants. C'est le seul événement d'Alençon qui a le pouvoir de réunir des personnes de tous les horizons", confie Inès Sgard, secrétaire de l'association "Les Pieds ornais".

Les participants en liesse annoncent la couleur: un nuage coloré jaillit pour signaler le début d'une course attendue depuis sa première édition 2018. Aux "portes de couleurs" qui jalonnent le parcours, sont postés les "lanceurs" de poudre. Aucun coureur n'y échappe, pour la joie de tous: petits et grands!

"Cette deuxième édition était plus compliquée à organiser car nous devions innover, nous renouveler pour susciter l'envie et attirer aussi de nouveaux participants. Il y a eu donc une autre forme d'organisation avec des changements de lieu et de parcours ainsi qu'un échauffement différent".

Les bénévoles, pour majorité étudiants de l'IFRES d'Alençon – Institut de Formation Régional en Santé, en formation de pédicurie-podologie mais aussi en kinésithérapie, ergothérapie ou psychomotricité assurent le bon déroulement de l'évènement ainsi que les différents services tels que les inscriptions, la buvette, la restauration et l'animation.

Les Pieds ornais et ses Podowan, objectif La Réunion

Porte de couleurs où les "lanceurs" jetaient volontiers leur poudre à chaque passage des coureurs. © J. P.
Porte de couleurs où les "lanceurs" jetaient volontiers leur poudre à chaque passage des coureurs. © J. P.
alencon__du_col__orne_a_jailli_de_nombreuses_couleurs.mp3 Alençon. Du Col'Orne a jailli de nombreuses couleurs.mp3  (3.23 Mo)

L'association "Les Pieds ornais" est née en septembre 2017 sous l'impulsion de la première promotion d'étudiants en Pédicurie-Podologie."Notre profession est peu connue et n'a pas forcément une bonne réputation. L'association a donc pour vocation de valoriser l'importance de prendre soin de ses pieds en plus de mettre en exergue notre qualité de travail".

Composée de 20 étudiants nommés Podowan, cette promotion 2017-2020 a conçu cet événement dans l'objectif de financer leur voyage de 12 jours à La Réunion en octobre 2019. Là-bas, ils soigneront les pieds des coureurs du "Grand raid". Cet ultra-trail rime avec travail car leurs soins seront bien évidemment évalués, comptant pour la validation de leurs diplômes. "Nous soignerons très probablement beaucoup de pathologies telles que des phlyctènes couramment appelées "ampoules", des hématomes sous-unguéaux et des hyperhidroses toutes plus prononcées que d'ordinaire. Cette expérience sera formatrice", explique Marine, membre de l'association.

"Sont à l'étude d'autres évènements organisés par "Les Pieds ornais": un repas réunionnais, un loto ainsi qu'une brocante. Peut-être lancerons-nous aussi un financement participatif sur Leetchi.com. Néanmoins, rien n'est fixé pour l'instant car l'organisation se fait en fonction de nos emplois du temps respectifs", confie Inès Sgard.

Joie et bonne humeur rythmaient cette course. © J. P.
Joie et bonne humeur rythmaient cette course. © J. P.
Ce voyage leur apportera les compétences nécessaires à leur future profession grâce aux soins prodigués lors du "Grand raid", qui ne dure que 3 jours, ainsi qu'aux conférences auxquelles ils devront assister. Sans nul doute, ces étudiants passionnés et investis seront ensuite récompensés par le programme de visites touristiques prévues sur place.









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook