Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
Média d'information international diffusé en podcast 🎙️
Facebook
Twitter
Instagram
Newsletter
 

Alsace : Une architecture typique aux dimensions artistiques et historiques


Par Rédigé le 22/06/2022 (dernière modification le 18/06/2022)

Colorées, décoratives et fleuries, les maisons d'Alsace font partie du paysage local et contribuent à l'image artistique que l'on se fait d'une région remplie d'histoire située du côté de la France.


Alsace : Une architecture typique aux dimensions artistiques et historique. (c) Sarah Brs.
Alsace : Une architecture typique aux dimensions artistiques et historique. (c) Sarah Brs.
Robert Heitz disait : "C'est l'histoire de l'Alsace qui, très souvent, justifie les Alsaciens." Et rien de tel que l'architecture pour conter un bout d'histoire juste en regardant autour de soi ! Et l'Alsace présente un spectacle historique à chaque coin de rue. En effet, l'aspect chaleureux et accueillant des maisons est frappant, évoquant les images d'un livre fantastique. Des fleurs à chaque recoins, brillants comme des fars à paupière mêlé de blush scintillant, habillent gaiement leurs façades dans des rues bien entretenus. Et la ville de Marckolsheim par exemple en est la preuve. Elle a d'abord appartenu aux Habsbourg, puis à l'évêché de Strasbourg. En 1299, l'empereur Albrecht de Habsbourg lui accorde le statut de ville. Des murailles ont été construites au début du 14e siècle. La ville est un important centre d'activités commerciales et industrielles, presque entièrement rasé lors de l'attaque allemande de juin 1940. Aujourd'hui reconstruite, c'est une petite ville très agréable avec beaucoup de fleurs. Les habitants sont appelés les Marckolsheimers. Le blason représente un loup, ce qui rappelle soit l'étymologie du nom de la ville, soit la présence de cet animal dans cette région.
alsace_1.mp3 Alsace.mp3  (903.19 Ko)


Les "villages-tas"

Les "villages-tas". (c) Sarah Brs.
Les "villages-tas". (c) Sarah Brs.
La plupart des villages alsaciens sont organisés en "villages-tas" (en français, "Village-tas"). Les maisons sont rassemblées autour d'une place centrale, lieu de rencontre et d'échange, sur laquelle trône typiquement un tilleul séculaire. Contrairement aux maisons que l'on trouve dans les villages de style linéaire de la Lorraine voisine, celles des villages alsaciens sont toujours indépendantes les unes des autres. Elles ne partagent jamais un mur commun et chaque maison fait office d'entité unique tout en s'intégrant harmonieusement à l'ensemble du village. La façade donnant sur la rue est la plus étroite. Dans le Sundgau, un petit jardin sépare la maison de la rue et la porte d'entrée est située sur le côté le plus long de la maison. Un petit ruisseau traverse le village, ponctué par le moulin à eau et le lavoir en amont. Les terres et forêts qui entourent ces villages sont délimitées par des bornes et bordées de croix, de calvaires ou de bancs reposoirs.

Il y a eu et il y a encore aujourd'hui une forte influence germanique sur l'architecture de la région Alsace en France. Alors qu'aujourd'hui on est libre - dans certaines limites - de choisir la couleur d'un bâtiment, les couleurs avaient autrefois une signification, et les maisons de ville, qui avaient souvent des magasins ou des boutiques au rez-de-chaussée, étaient peintes en fonction du type de commerce : les boulangeries d'une couleur, les bouchers d'une autre, les cordonniers d'une troisième, etc. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas, mais la tradition des maisons à colombages aux couleurs vives s'est imposée comme le style local alsacien.

Les maisons à colombages

Les maisons à colombage.
Les maisons à colombage.
Les types de maisons alsaciennes et les matériaux utilisés peuvent être classés dans la grande famille architecturale allemande du "pan de bois" (colombage). Cette famille architecturale utilise de nombreux symboles et décorations locaux. Ces symboles apparaissent sur les porches, les portes et sur les pièces de bois utilisées pour réaliser les murs à colombages.
La pierre de taille est souvent utilisée, surtout au rez-de-chaussée, les étages supérieurs étant le plus souvent à colombages.

En raison du climat, le toit de la propriété alsacienne typique est majoritairement à forte pente (jusqu'à 60 degrés) et la couverture typique est la tuile plate (écaille alsacienne) qui est spécifique à l'Alsace et aux régions voisines du nord-est de la France. Les tuiles écaille alsaciennes sont également appelées tuiles "queue-de-castor", en raison de leur forme, semblable à celle d'une queue de castor. Ce type de tuiles est également courant dans le Jura, en Savoie, dans le sud de l'Allemagne et en Suisse.


Pour résumer, l'Alsace se distingue de toutes les autres régions de France. Sur le plan économique, l'Alsace fait partie du couloir de la vallée du Rhin, l'une des plus importantes routes commerciales d'Europe depuis le Moyen Âge. Par conséquent, son activité économique a toujours dépendu autant de ses voisins germaniques que de ses liens avec d'autres régions de France, ce qui fait que la région a longtemps été l'une des plus prospères de France.





Sarah Adc Brs
Parisienne | Patineuse sur glace professionnelle et aerialiste en cerceau aerien | Web Journaliste... En savoir plus sur cet auteur




ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | ÉDUCATION | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | JEUNES | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR





Recherche