Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Bordeaux : "Des vins hors des sentiers battus"


Par Audrey Gléonec Rédigé le 12/03/2020 (dernière modification le 27/02/2020)

Pour en finir avec le Bordeaux bashing, des vignerons bio s’organisent et créent Bordeaux pirate. Leur objectif : sortir le Bordelais de son image de vignoble pollué par les pesticides et montrer qu’il n’y pas que les grands crus.


Les "Bio"jours arrivent !

Pieds de vignes en bio. Photo©Audrey Gleonec
Pieds de vignes en bio. Photo©Audrey Gleonec
C’est officiel, la barre des 12% du vignoble national en bio vient d’être franchie dans le Bordelais. Des chiffres qui ne permettent plus de penser que les vins de Bordeaux restent en marge de la bio. Laurent Cassy, de Château Chillac, et président du Syndicat des vignerons bio de Nouvelle-Aquitaine explique : "Les détracteurs de la bio s’appuient sur des chiffres dépassés. Entre 2008 et 2012 on a enregistré un nombre record de conversions. Depuis 2018 on est à nouveau dans cette dynamique avec une hausse". Aujourd’hui il semble que le centre de la production des vins de Bordeaux se situe du côté des petites et moyennes exploitations avec des techniques de vinification innovantes et des pratiques bio et écologiques.

Bordeaux Pirate, des vignerons qui veulent en finir avec le Bordeaux bashing !

Laurent Cassy dans son vignoble de Château Chillac - Photo©Guillaume Bonneau
Laurent Cassy dans son vignoble de Château Chillac - Photo©Guillaume Bonneau
Pour en finir avec les discours sinistres et alarmistes des vignerons créent Bordeaux pirates. Leur programme, Jean-Baptiste Duquesne de Château Cazebonne, le résume ainsi "Des vins hors des sentiers battus !". Leur ambition est en effet de produire des cuvées atypiques, qui font sortir Bordeaux de son image trop poussiéreuse ! Avec Laurent Cassy, lui aussi membre du groupe, ils décident de clouer le bec aux détracteurs de la Bio. "Bordeaux pirate, cela a tout de suite fait émulation" s’enthousiasme ce dernier. Pour ce vigneron il existe toujours des bio-sceptiques mais la raison est simple : "Il y en a encore qui refusent de sortir de leur zone de confort et de se remettre en question. Mais oui bien sûr une viticulture bio est possible à Bordeaux !"

"On remet de l’humain derrière la bouteille"

Le Bordeaux se réinvente. Ces vignerons explorent en effet de nouveaux goûts. Ils déclinent toute la palette aromatique que leur offre une diversité de terroir mise en valeur par des pratiques respectueuses de la nature. Le travail du vigneron est ici fondamentale : "On remet de l’humain derrière les bouteilles" affirme Laurent Cassy. "On peut ainsi créer des vins différents où chacun peut trouver ce qui lui plaît. C’est la diversité des terroirs qui s’exprime !". Le résultat est dans le verre : des vins davantage sur le fruit avec une expression de terroir plus authentique !
des_vins_hors_des_sentiers_battus.m4a Des Vins Hors Des Sentier...  (1.26 Mo)




Tags : bio, Bordeaux, vins





ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook