Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Bronzage et controverses (1)


Par Elise Venet Rédigé le 26/07/2019 (dernière modification le 22/07/2019)

Chaque été, le bronzage fait la une de tous les magazines de mode et parfois, culturels. Au delà du phénomène esthétique et des injonctions au corps parfait, le fait de bronzer renvoie à l'histoire du corps à travers les âges et les cultures. Objectif de l'été ou absurdité civilisationnelle, le bronzage ne laisse pas indifférent(e).


Les briques de la peau

Plages privées, plages sauvages / (c) Edgar Chaparro on Unsplash
Plages privées, plages sauvages / (c) Edgar Chaparro on Unsplash
"Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme, c'est la peau" écrit Paul Valéry dans l'Idée Fixe.

Si l'on schématise la formidable enveloppe protectrice qu'est la peau (seul organe vital du corps humain visible à l’œil nu), trois couches sont visibles : tout d'abord, l'épiderme qui forme une barrière protectrice contre les phénomènes extérieurs, puis le derme, irrigué par des vaisseaux sanguins et producteur du sébum, et enfin l'hypoderme, stock de cellules adipocytes et de vitamines.

Avec plus ou moins d'intensité, les rayons ultraviolets du soleil frappent les quelques 2m2 de peau de votre organisme. D'une part les rayons UVA apportent une première coloration à la peau qui disparaît en 24h, d'autre part les rayons UVB, 1000 fois plus puissants, sollicitent directement les mélanocytes producteurs du pigment qui donnent une apparence bronzée.

L'épiderme est en effet la seule couche concernée par la production de mélanine. Il s'agit d'un pigment produit par les cellules spécialisées, (appelées "mélanocytes") qui protège la peau d'une coloration permettant une meilleure absorption des UV.

Polluer ou ne pas bronzer, telle n'est plus la question

Bronzer en ayant bonne conscience / (c) Unsplash
Bronzer en ayant bonne conscience / (c) Unsplash
Tout d'abord, réchauffement climatique oblige, les périodes d'ensoleillement sont plus fortes bien qu'irrégulières. Il est donc possible en s'organisant sur sa pause déjeuner, ou sur son weekend, d'aller tranquillement s'étendre sur la pelouse d'espaces publics et de parcs en maillot de bain sans recevoir de regard désapprobateur. Il est fréquent de croiser des citadins en maillot de bain dans les grandes villes, pour celles et ceux qui n'ont pas accès à des espaces naturels.

A l'inverse, les vacanciers bénéficiant de congés proches d'écosystèmes maritimes ou végétaux sensibles pourront prêter attention aux produits qu'ils consomment, et en particulier ce sans quoi le bronzage n'existerait pas : la crème solaire.
Des études scientifiques ont démontré ces dernières années qu'une bonne partie des composants chimiques contenus dans les crèmes solaires commercialisées se déversent dans les plans d'eau et océans.

Le principal impact constaté, résultat notamment des filtres chimiques à base d'oxybenzone et d'octinoxate, correspond au blanchissement des récifs de corail autrefois prolixes de vie : Grande Barrière de corail en Australie, récifs des îles Samoa et des Iles Vierges aux États-Unis, Hawaï et Israël. Près de 14.000 tonnes de crème solaire seraient ainsi déversées chaque année dans les océans ; en cause, les baignades du tourisme de masse mais aussi les écoulements des eaux domestiques (douches, bains, soins, etc.)

Depuis une étude pionnière par une équipe de chercheurs italiens publiée en 2008, les recherches se poursuivent pour étudier les différents impacts de ces composés chimiques sur la faune marine que l'on retrouve d'ores et déjà sur les huitres, les moules et les dauphins par exemple. En parallèle, certains pays comme Hawaï mettent en place des législations restrictives sur l'usage de crèmes polluantes.

Idéalement, il faut donc privilégier les crèmes solaires dont les filtres UV sont minéraux (zinc et titane), sans nanoparticules, biodégradables et dont l'emballage utilise le plus de matière recyclable. Pour en savoir plus, nous vous recommandons cet article qui contient une liste de produits responsables.
bronzage_1.mp3 Bronzage 1.mp3  (305.04 Ko)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  



Facebook