Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Burkina : Encore un prêtre tué


Par Rédigé le 19/05/2019 (dernière modification le 19/05/2019)

Ce vendredi 17 mai 2019 à Bobo Dioulasso, un prêtre d’origine espagnol a été tué, un autre blessé par leur ancien cuisinier.


Image d'illustration. (c) Chemin d'Amour vers le Père
Image d'illustration. (c) Chemin d'Amour vers le Père
La communauté catholique au Burkina est encore en deuil. Un drame est survenu ce vendredi aux environ de 13heures à Ouezzin-ville. En effet, un prêtre espagnol a été poignardé et un autre blessé par un ancien cuisinier du centre Don Bosco de Bobo Dioulasso. Selon les témoignages, le marmiton avait été renvoyé deux mois auparavant. La barbarie s'est déroulée à l'heure du déjeuner. Il s'agirait d'un règlement de compte.

L’agresseur a poignardé mortellement l’homme de Dieu avant d’asséner six coups de couteaux à un autre prêtre présent sur les lieux. Ce dernier a été admis à l’hôpital et son pronostic vital ne serait pas engagé. Pris à parti par la population qui voulait faire justice, le présumé auteur de ces actes a eu la vie sauve grâce à l’intervention des forces de sécurité. Il a tout de suite été appréhendé.

Le gouvernement à travers un communiqué ce 17 mai, informe l’opinion publique que le procureur du Faso a été saisi et qu’une enquête est ouverte pour faire la lumière sur cette affaire.

Les réligieux pris pour cibles dans le Nord et le Centre-nord du Burkina

La région du Nord (zone rouge ) au Burkina. (c) Wikipedia
La région du Nord (zone rouge ) au Burkina. (c) Wikipedia
pretre_tue.mp3 prêtre tué.mp3  (2.54 Mo)

Cette tragédie intervient au moment où les communautés religieuses sont maintenant la cible des terroristes. Le 14 mai dernier, à Dori dans le Nord, des groupes armés ont assassiné un imam et son fils.

Un peu plus tôt, soit le lundi 13 mai, dans le Bam (Centre-nord), quatre fidèles ont été froidement exécutés par des hommes non encore identifiés, pendant une procession avec une statue de la Vierge Marie. La veille, dans la même région, six chrétiens dont un prête ont été tués à Dablo pendant la messe.

Le 5 mai 2019, dans le Soum (Nord) un pasteur et cinq fidèles ont été tué par des présumés terroristes, à la fin de leur culte religieux.

L’on se souvient encore de ce fameux 15 février 2019. Un prêtre espagnol, en service au Togo et qui s’apprêtait à s’installer définitivement au Burkina, a été tué à la frontière entre les deux pays.









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30



Facebook