Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Podcast Journal

Campagne contre la surexploitation du thon rouge de l’Atlantique et de la Méditerranée

CP


Le thon rouge de l’Atlantique et de la Méditerranée est une espèce dont la surexploitation depuis plusieurs décennies mène inexorablement à sa disparition. Véritable espèce patrimoniale de notre région non seulement sur le plan biologique, mais également en relation avec les pratiques culturelles et artisanales que depuis la haute antiquité elle a générée.


La Principauté de Monaco, à l’initiative de Son Souverain, a lancé un campagne en faveur de la conservation de cette espèce. La première mesure a visé son utilisation sur le territoire national où un moratoire, de fait, a été instauré en relation avec les commerçants et métier de bouche.

Ce thon rouge (Thunnus thynnus) se rencontre dans toute la zone de l’Atlantique Nord, dans ses mers adjacentes et particulièrement la Méditerranée, depuis l’Equateur jusqu’au Nord de la Norvège, du Golf du Mexique jusqu’à la Mer Noire.

Le taux de déclin du stock oriental et Méditerranéen, sur le demi-siècle 1957 - 2007, est estimé à 74,2 % avec un maximum dans les dix dernières années (60,9 %). La poursuite de la pêche au rythme actuel laisse présager d'un déclin du stock Oriental à 18 % du niveau 1970 soit à 6 % du stock historique.

En juillet 2008, une nouvelle évaluation du stock par les scientifiques de la CICTA (Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l'Atlantique) a permis d’estimer que le Total Admissible des Captures pour la Méditerranée et l’Atlantique Est, devrait se situer entre 8 500 et 15 000 tonnes et que la pêche pendant la période de reproduction (mai, juin, juillet) devrait être suspendue. Cependant, en novembre 2008, les Etats membres de la CICTA ont accepté pour 2009 et 2010, respectivement de 22 000 et 19 950 tonnes, tandis que les captures restent autorisées pendant la première partie de la saison de reproduction, du 1er mai au 20 juin, période de maximum de captures.

A ce stade, il est clair qu’il est temps d’intervenir au niveau de la Convention sur le commerce international des Espèces de faune et de flore sauvages en danger (CITES). Le statut des populations de cette espèce ayant dépassé le point où son inscription en Annexe II de cette Convention (commerce réglementé) pourrait suffire, son inscription en Annexe I (interdiction du commerce international) est, à ce stade, malheureusement devenu nécessaire.

La Principauté proposera cette inscription à la réunion des Parties Contractantes qui se tiendra à Doha, en mars 2010.
C’est a cette tâche que les Services de l’Etat, appuyés par la Fondation Prince Albert II de Monaco et MC2D, se sont attelés depuis plusieurs mois. La procédure d’inscription vient d’être lancée et débute par une consultation des Etats de l’aire de répartition de l’espèce et des Etats qui ont des quotas de pêche déclarés à la CICTA.
Les commentaires de cette consultation seront utilisés pour la proposition finale qui sera soumise sous signature des pays qui voudront bien s’associer à la Principauté en octobre prochain.

20/07/2009




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 24





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :