Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Chirurgie esthétique: instrument de l’ego, ascenseur social ou réel remède psychologique? - 7


Par Rédigé le 19/06/2014 (dernière modification le 19/06/2014)

Le sociologue Yannick Le Hénaff regrette la marchandisation de la profession.


Partie VII - Une médecine business?

La chirurgie esthétique, une profession porteuse en termes d'émoluments. Photo (c) Ambro
La chirurgie esthétique, une profession porteuse en termes d'émoluments. Photo (c) Ambro
chirurgie_esthetique_7.mp3 chirurgie esthétique 7.mp3  (329.42 Ko)

"Ultra-présents dans les médias, les chirurgiens esthétiques utilisent tous les outils marketings pour faire leur promotion: sites internet, plaquettes, etc."

En marge de la profession, la chirurgie esthétique a en effet ses codes marchands. Cette médecine relève plus d’un intérêt commercial que médical: on s’achète un nouveau nez, un antiride injecté, etc. Il n’y a aucun caractère vital dans cette démarche "esthétique". Ce qui n’est pas le cas dans la chirurgie réparatrice/reconstructrice.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook